SE CONNECTER SANS MOT DE PASSE : POSSIBLE GRACE AU « WebAuthn »

Pour rendre l’internet plus sûre, le WebAuthn devient un standard Web. Et cela devient effectif suite à l’accord de deux acteurs mondiaux du Web. Cette officialisation du WebAuthn favorisera aux utilisateurs des accès sécurisés à internet sans mot de passe.

 

WebAuthn, un standard Web pour plus de sécurité

Ceux qui ont souvent haler de devoir se rappeler des mots de passe complexes vont enfin jouir d’un soulagement. Le WebAuthn est officiellement un standard Web. Et cela découle de la collaboration du World Wide Web Consortium (W3C) et de l’Alliance FIDO (Fast IDentity Online).

En effet, le 4 mars dernier, ils auraient annoncé l’adoption de la spécification Web Authentification, comme un standard web officiel.

Et aujourd’hui, cette norme apparait en tant que standard Web pour des connexions sécurisées et sans mot de passe.

Par ailleurs, sur un plan pratique, il demeure possible à tout site internet de s’affranchir des mots de passe. Pour ce faire, il suffit d’en faire la demande.

Enfin, ces deux grands acteurs du Web accordent une valeur très importante à cette belle avancée.  Selon eux, cela constituerait une étape majeure pour rendre le Web plus sûr et plus click here utilisable pour tous.

 

L’utilisation de l’API WebAuthn…

Au niveau mondial, bon nombre de navigateurs prennent déjà en charge l’API WebAuthn. Et dans ce lot, on retrouve Google Chrome, Firefox et Microsoft Edge.

Aussi, testée dans Safari d’Apple, cette technologie est également intégrée dans Windows 10 et Android.

Et à priori, les utilisateurs de cette nouvelle norme n’ont plus besoin de rentrer leur mot de passe sur internet. Ils pourront désormais recourir à leurs empreintes digitales et faciales ou à des clés USB cryptées. En clair, tout se passera comme dans le cas d’un système de reconnaissance biométrique

Ainsi, il n’y aura pas de stockage de données confidentielles sur un quelconque serveur externe. Par conséquent, l’utilisateur restera à l’abri de tout vol de mots de passe et s’expose moins aux cas d’hameçonnage.

En outre, cette standardisation permettrait également d’éliminer les difficultés rencontrées dans les cas de mots de passe oubliés.

Au final, il faut préciser que l’utilisation de ce procédé n’est pas totalement nouveau. Toutefois, avec cette validation officiellement reconnue au niveau mondial, son déploiement va sans doute s’accélérer. Donc, réjouissez-vous car bientôt, vous allez pouvoir utiliser la spécification Web Authentification.