CLOUD TEMPLE WEST AFRICA : UNE SOCIÉTÉ DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE EN AFRIQUE OCCIDENTAL

Une grande société de sécurité informatique est née en janvier 2019 et siègera à Abidjan. Elle est baptisée Cloud Temple West Africa. Aussi, cette société sera un allié stratégique pour servir l’IT dans les pays d’Afrique subsaharienne. Au-delà de tous ces services principaux, elle contribuera activement à la transformation numérique de toutes les filiales du groupe NSIA.

Des géants africains impliqués…

La société Cloud Temple Tunisia et le groupe ivoirien « NSIA » ont collaboré pour la création d’une nouvelle société.  En effet, ces deux géants africains ont signé un accord qui a permis de créer le Cloud Temple West Africa.

Aussi, cet accord profitera également à la Côte d’ivoire. Et ce, simplement parce que le siège de Cloud Temple West Africa sera à Abidjan.

Par ailleurs, il faut préciser que le Groupe NSIA est un ensemble de banques et assurances présentes dans 12 pays africains. Et de son côté, Cloud Temple Tunisia n’est pas une petite structure. Au contraire, elle est le fruit d’une joint-venture entre Poulina Group Holding et le groupe français Neuron. En plus, Cloud Temple Tunisia click here peut se vanter d’employer une soixantaine d’ingénieurs tunisiens chevronnés.

Au final, on réalise que la création du Cloud Temple West Africa implique trois parties, à savoir :

  • Le géant ivoirien NSIA,
  • Le premier groupe privé tunisien (Poulina Group Holding),
  • L’expert en hébergement, infogérance et Cybersécurité (Cloud Temple Tunisia).

 

Un contrat déjà pour Cloud Temple West Africa

A priori, le Cloud Temple West Africa offrira plusieurs services. Les principaux services prévus porteront sur :

l’hébergement,

-l’infogérance (gestion de tâches informatiques confiées par une entreprise à un prestataire extérieur),

-la cybersécurité pour tous les systèmes d’informatiques critiques dans les pays de l’Afrique de l’ouest.

En outre, il faut préciser que “Cloud Temple West Africa” a signé son premier contrat avec le Groupe NSIA. Et ce contrat de 5 ans porte sur une valeur de 10 millions d’euros. Les clauses dudit contrat révèlent que la société devra assurer l’infogérance et la sécurité des systèmes informatiques du groupe. En clair, Cloud Temple West Africa devra sécuriser les services numériques de NSIA.

Enfin, Cloud Temple West Africa aura également pour mission de réussir la transformation numérique de toutes les filiales NSIA.