CLOUD GAMING : MICROSOFT ET SONY SE METTENT ENSEMBLE

Le Cloud gaming attire de plus en plus de géants technologiques. Même Microsoft s’active dans cette dynamique. Et pour ce faire, il signe un partenariat sur le streaming avec Sony.

 

Un partenariat historique sur le streaming

Le jeudi 16 mai dernier, Sony et Microsoft ont annoncé un partenariat dans le domaine du jeu en streaming.

En effet, il s’agirait d’un partenariat qui profiterait aux deux parties. Pour Sony, l’avantage se portera essentiellement sur l’exploitation du cloud de Microsoft Azure. Par ailleurs, cet accord permettra à Microsoft de profiter de l’expertise de Sony sur le plan technique.

En outre, les utilisateurs pourraient également bénéficier des avantages de cette collaboration. Et dans ce sens, Satya Nadella, le PDG de Microsoft Corporation reste rassurant. Selon lui, les consommateurs jouiront de nouvelles expériences de jeu et de divertissement grâce à la puissance d’Azure et Azure AI.

Enfin, il faut préciser que ce partenariat relative au Cloud gaming n’est pas la seule click here du genre. Google aussi a décidé de s’imposer dans le cloud gaming avec Stadia, sa nouvelle plateforme de streaming de jeux vidéo. Et pour ce faire, ce mastodonte des recherches web a fait alliance avec Ubisoft.

 

 

Les ambitions de cette collaboration dans le contexte du Cloud gaming

Nul n’ignore que Sony et Microsoft se concurrencent depuis des années via leurs consoles PlayStation et Xbox. Pourtant, cela n’a pas empêcher la coopération de ces deux géants autour du streaming.

En fait, ce partenariat vise trois principaux objectifs :

  • Favoriser des développements conjoints pour accompagner les services de jeux et contenus en streaming des deux sociétés ;
  • Booster la collaboration dans le développement de semi-conducteurs et technologies d’intelligence artificielle ;
  • Développer conjointement le savoir-faire de Sony dans les capteurs d’images et les avancées déjà réalisées par Microsoft dans le traitement des données.

Au final, il faudra retenir que cette collaboration des deux géants va permettre de mieux faire face à Google Stadia.