CLEARVIEW AI : UN BOND TECHNOLOGIQUE, UNE APPLICATION A CRAINDRE…

Avec une simple image de vous, on sait presque tout sur vous ! Voilà l’une des choses que l’application Clearview AI permet de faire aisément. Aussi, grâce à ce bijou technologique, bien d’efforts de recherches seront réduites. Par contre, cela pourrait porter atteinte à la vie privée des uns et des autres. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne des détails sur cette nouveauté.

 

Clearview AI, une révolution de l’identification par reconnaissance faciale

En 2020, le Clearview AI reste encore une application peu connue à travers le monde. Pourtant, aux Etats Unis, le FBI jouit déjà de son utilité. Aussi, plusieurs centaines de services de police y auraient déjà fait recours pour résoudre des affaires de vols ou meurtres.

A priori, il s’agit d’un outil de reconnaissance faciale permettant de mettre systématiquement un nom sur un visage en seulement quelques secondes. Aussi, selon le New York Times, avec cette appli, il suffit d’une photo pour accéder à toutes les données publiques en ligne d’une personne. Plus étonnant encore, l’entreprise derrière cette appli estime qu’elle permet également d’identifier une personne même portant un chapeau ou arborant click here des lunettes.

Bref, le Clearview AI s’illustre déjà comme une application de reconnaissance faciale « révolutionnaire ».

 

 

Des perspectives à craindre avec le Clearview AI

Les grands services de Police américaines peuvent se réjouir de l’atout que représente le Clearview AI. Seulement, tout le monde ne partagera pas cet avis. En fait, d’aucuns accuseraient l’appli de porter atteinte à la vie privée.

Par ailleurs, cette appli dispose d’une base de données de plus de 3 milliards d’images. Pour constituer cette base, il a fallu faire des collectes d’informations sur différents sites comme Facebook ou YouTube. Certaines réflexions conduiraient à s’interroger sur la légalité des procédures.

Aussi, d’une part, on pourra reconnaitre que ce joyau technologique a un côté révolutionnaire. Cependant, San Francisco, le bastion de la tech dit NON à la reconnaissance faciale. Il y a donc des chances que certaines villes des USA ne se réjouissent pas pour le Clearview AI.

Enfin, on pourra conclure que cette appli permet d’avoir votre nom, prénom, adresse postale et email sans votre avis. Et pour un meilleur usage, une législation s’impose comme une nécessité.