CENTRE D’EXCELLENCE DANS LES TIC EN AFRIQUE

Les CEA ou Centre d’Excellence Africain marquent de plus en plus le paysage éducatif des pays d’Afrique. Aussi, certains CEA offrent déjà des formations dans le secteur TIC. Avec CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, découvrez quelques Centres d’Excellences qui sont de véritables greniers de talents africains du numérique.

 

CEA-MITIC (SENEGAL)

Ce centre d’excellence est basé à l’UFR de Sciences Appliquées et de Technologie de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. Aussi, les offres de formations qui y sont disponibles sont orientées mathématiques, informatique et TIC.

A priori, il se présente comme un consortium. En effet, le CEA-MITIC regroupe essentiellement des établissements universitaires du Sénégal. Toutefois, ce n’est pas tout.

Parmi les personnes admises au CEA-MITIC, il y a également :

  • Des étudiants issues d’établissements universitaires de la sous-région
  • Des personnes en provenance d’institutions de recherche et d’entreprises nationales, régionales et internationales

Par ailleurs, il faut préciser que CEA-MITIC rattache prioritairement sa vocation aux TIC. Ainsi, ce CEA permet de mettre à disposition des étudiants africains, un cadre de formation numérique adéquat. Bref, au CEA-MITIC, accéder à des Laboratoires d’informatique, d’électronique et de télécommunications de haut niveau est possible.

 

CETIC (CAMEROUN)

CETIC signifie Centre d’Excellence Africain en Technologies de l’Information et de la Communication. A priori, il s’agit d’un centre de formation et de recherche camerounais orienté vers les TIC. Basé dans l’Université de Yaoundé, le CETIC développe des programmes innovants dans le secteur. Aussi, sa présence et ses activités influencent très positivement la vie numérique au Cameroun.

Ainsi, le CETIC permet de :

  • Satisfaire la demande du marché en expertise dans le domaine des TIC.
  • Soutenir la production de services électroniques à haute click here valeur ajoutée

Par ailleurs, le CETIC travaille en réseau avec des institutions partenaires et de nombreux associées d’Afrique et d’ailleurs. En plus, ce centre regroupe étudiants, enseignants, professionnels et autres acteurs académiques du Cameroun et de l’étranger.

Enfin, ce centre d’excellence du Cameroun continue d’offrir des programmes de formation et de recherche en TIC. Et cela ira croissant afin de préparer les cracs africains qui deviendront des leaders du secteur.

AITI KACE (GHANA)

Le centre d’excellence en TIC Kofi Annan Ghana – Inde (AITI KACE) est un cadre idéal de formations aux TIC. Les étudiants y ont la possibilité de se former aux métiers des nouvelles technologies.

Aussi, AITI KACE est un centre de recherche de classe mondiale. A priori, il met l’accent sur des produits et des services innovants étroitement liés au numérique. Et cela se fait toujours en visant le progrès individuel et institutionnel.

En outre, ce centre d’excellence s’assure de coordonner et superviser au Ghana un système TIC assez productif et compétitif.

Par ailleurs, ce centre d’excellence aurait bénéficié d’un don d’une valeur d’un million de dollars. Un don qui sera essentiellement utiliser pour financer les formations aux métiers du domaine des nouvelles technologies. Donc, c’est clair que AITI KACE contribue considérablement à la vulgarisation des TIC au Ghana et dans la sous-région.

Enfin, il faut noter qu’en Afrique, plusieurs autres pays ont également hébergé des centres d’excellence. Il s’agit des pays comme Maroc, Côte d’Ivoire, Bénin, Burkina Faso, Gambie, Nigéria et Sénégal.

 

Article de CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCES INTERNET AU TOGO

CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER