5G en Afrique quelques pays africains déjà mobilisés

5G EN AFRIQUE : QUELQUES PAYS AFRICAINS SE POSITIONNENT…

Depuis avril 2019, la Corée du Sud a marqué un grand bond en ce qui concerne la 5G. Ensuite, d’autres pays développé lui ont emboité le pas. Et dans cet élan d’évolution, l’Afrique ne compte pas demeurer en retrait. Ainsi, quelques pays africains montrent déjà leur ambition de mettre en œuvre une technologie de cinquième génération (5G). CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne plus de détails sur la 5G en Afrique cette année.

 

Cap vert dans les pas de l’Egypte

Lorsqu’il faudra citer les pionniers de la 5G en Afrique, on citera probablement le Cap Vert. En effet, les autorités cap verdiennes auraient organisé en juillet dernier un grand évènement relatif à la 5G. Il s’agissait d’un atelier qui portait comme thème « Promouvoir la 5ème génération de communications mobiles au Cap-Vert ».
Aussi, il faut préciser que ledit atelier a tenu avec la collaboration de la multinationale Huawei. Et selon le vice-Premier ministre Olavo Correia, le Cap-Vert doit devenir une nation numérique. Il pense également que l’introduction de la 5G permettra d’espérer une vie meilleure, un meilleur revenu et davantage d’opportunités.

Par ailleurs, le Cap vert ne sera pas le seul pays africain à compter sur Huawei pour aller vers la 5G. Avant cet état insulaire, l’Egypte avait déjà plancher sur la 5G avec la collaboration de l’entreprise chinoise.
En plus, il faut également souligner qu’en mai 2019, l’entreprise Huawei avait signé un protocole d’accord avec l’Union Africaine. Et l’accord en question porte sur 5 domaines dont la 5G.

Bref, on réalisera que Huawei reste une aide favorable pour atteindre des objectifs liés à la 5G en Afrique.

 

 

D’autres belles illustrations de la 5G en Afrique

Outre le Cap vert et l’Égypte, il y a d’autres pays qui font d’importants efforts pour promouvoir la 5G en Afrique. Aussi, dans ce lot de pays, on citera :

Tout compte fait, c’est clair que certains pays africains courent déjà derrière le déploiement de la 5G et cela ne se fait pas sans difficulté. Seulement, une question demeure ! Sont-ils réellement prêts à utiliser et commercialiser dûment cette technologie ? Qui vivra saura !

Pendant et après Miss Togo 2019 des signes du changement du Togo

MISS TOGO 2019 : APRÈS L’ÉLECTION, L’AVENIR DU TOGO SE DESSINE…

Depuis ses grands débuts, l’évènement Miss Togo a toujours attiré du monde. Pourtant, la mobilisation de l’édition 2019 laisse croire qu’au Togo, beaucoup de choses changent. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS a mené des enquêtes sur les réseaux sociaux pour déceler les pistes du changement du Togo. Découvrez tout dans les prochaines lignes !

Une élection transparente et juste en faveur de la Miss Togo 2019

Au Togo, les critiques autour des élections défrayent souvent la chronique. Et cela reste avéré dans tous les différents d’élections. Pourtant, lors de cette 25e édition de l’élection Miss Togo, l’histoire retiendra un déroulement très satisfaisant.

En effet, le choix de Miss Yombo a ravi tous les togolais honnêtes. A l’étape des questions aux miss, elle a littéralement convaincu aussi bien le public du Palais que les membres du jury.

Ainsi, on retiendra que pour cette fois, le choix de la Miss Togo s’aligne dûment dans les perspectives du peuple.

Bref, même si tous les togolais ne le disent pas à haute voix, ils espèrent pareil. Autrement dit, ils nourrissent l’espoir que la même chose se passera lors de toutes les prochaines élections que le Togo connaitra.

 

Les derniers seront les premiers…

Dans l’élaboration de la liste des candidates retenues pour la grande finale de Miss Togo 2019, il a fallu numéroter chacune d’elles. Et la dernière de la liste était la nommée YOMBO Aïda. Ensuite, après les votes du public et le passage des étapes de la grande finale, les résultats sont tombés.  La reine de beauté togolaise de l’année 2019 était bel et bien la dernière de la liste : Yombo Aïda.

De même, le Togo a longtemps figuré parmi les derniers de liste dans de nombreuses circonstances. Pourtant, cette année, plusieurs faits montrent que le Togo commence à changer vers un meilleur avenir. En exemple, on citera :

Au regard de ces belles illustrations du changement du Togo, on peut déduire une conclusion. Il y des raisons de croire que l’histoire de Miss Togo 2019 soit un indice de celle du Togo qui évolue. En clair, le Togo passe progressivement de la classe des derniers au rang de premier.

 

 

Le dessin futur du Togo avec le Camp IYF 2019

Exactement 3 jours après l’évènement Miss Togo 2019, notre cher pays le Togo a abrité la 11e édition du CAMP IYF.

Ainsi, du 27 au 30 Août 2019, ce grand rendez-vous de la jeunesse à mobiliser plus de 3000 jeunes. Et le thème développé pour l’occasion portait sur ‘’le changement de mentalité pour le développement économique du Togo’’.

En outre, durant ce camp, l’ONG IYF Togo a conduit la jeunesse présente à découvrir son slogan visionnaire. A priori, cette ONG clame haut et fort « Togo, centre de l’Afrique de l’ouest ».

Tout compte fait, l’évènement Miss Togo 2019 et d’autres évènements comme la camp IYF 2019 témoignent du changement du Togo. D’aucuns pourraient prétendre le contraire. Cependant, l’espoir rend heureux donc on espère qu’à partir de cette année, le Togo va aller de gloire en gloire.

SERVICE MOBILE EN AFRIQUE EN 2019 PLUSIEURS PAYS S’ILLUSTRENT BIEN

SERVICE MOBILE DANS L’AFRIQUE DE 2019 : PLUSIEURS PAYS S’ILLUSTRENT BIEN…

En Afrique, les services mobiles connaitre une évolution croissante particulière et ce, essentiellement dans le domaine du paiement électronique. Aussi, plusieurs pays africains jouent le jeu de l’innovation en proposant des solutions très utiles. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne une vue panoramique de quelques pays qui s’illustrent bien dans ce sens.

 

Cameroun, mobile money avec Express Union

Au Cameroun, WhatsApp devient plus qu’une simple application pour s’envoyer des messages. En effet, grâce à Express Union, les utilisateurs camerounais peuvent jouir d’un service de mobile money via WhatsApp. Et le concept lié à ce service reste très simple. Il faut pouvoir transférer de l’argent à un proche aussi facilement qu’on peut lui envoyer un message WhatsApp. En plus, cela permet de jouir de bien d’autres services au-delà du transfert d’argent.

Ainsi, avec ce service innovant, Express Union devra prendre une belle ascendance. A priori, en Afrique centrale, il serait le tout premier opérateur à proposer un service de mobile money via WhatsApp.

Par ailleurs, il faut préciser que dans d’autres régions de l’Afrique, certaines entreprises ont déjà réussi à allier WhatsApp au service mobile. On citera en exemple MyWari du Sénégal pour l’Afrique de l’ouest ou MTN Chat de l’Afrique du Sud (Afrique méridionale).

Enfin, on retiendra que cette innovation vient améliorer l’expérience du mobile money dans la vie des populations du Cameroun. Pour essayer ce service, il suffira de se rendre à l’adresse suivante : http://wa.me/237674945282.

Le service mobile au Congo Brazza avec Bridge Money

Une nouvelle application baptisée Bridge Money vient de faire son entrée dans le monde des services mobiles au Congo.

En effet, il s’agit d’une application d’interopérabilité du mobile money. Aussi, elle se comporte comme un convertisseur qui rendrait possible les transactions mobiles money entre Airtel et MTN.

Donc, le Bridge Money permettrait aux utilisateurs de jouir de trois principaux atouts :

  • Convertir le solde Airtel money en MTN money et vice-versa ;
  • De s’envoyer mutuellement de l’argent ;
  • De retrouver facilement les points mobiles money les plus proches.

Bref, notons que pour utiliser ce service, c’est très simple. Il suffit d’avoir un smartphone ou une tablette et d’aller sur Play Store de Google pour télécharger l’application.

 

 

Le Togo s’améliore en service mobile

Dans les pays d’Afrique de l’ouest, les services mobiles apportent de plus en plus de solutions aux besoins des utilisateurs. Et cela se remarque également au Togo.

Ainsi, les togolais ont désormais recours aux services mobiles pour de nombreux services. Dans ce lot de service, on pourra citer :

Paiements des cotisations sociales via Tmoney et Flooz ;

les opérations sur compte Eco CCP ;

le paiement de la facture d’eau chez la Tde via Tmoney et Flooz.

En outre, même les opérateurs économiques ont désormais la possibilité de recourir aux services de Mobile-Money (T-Money, Flooz). Et cela se fait par rapport aux frais impliqués dans les démarches de création d’entreprise vers le CFE.
Toute compte fait, il demeure évident que l’Afrique va connaitre de plus en plus d’évolution dans le mobile money. Et le Togo ne restera sans doute pas en marge de cette évolution certaine.

 

Cet article est  publié par CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCÈS À INTERNET CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER

Drone araignée un nouveau drone chinois

DRONE-ARAIGNÉE : LA CHINE PREND DE L’AVANCE DANS LE SECTEUR DES DRONES

Le domaine de conception des drones ne cesse d’évoluer et la Chine semble bien lancée pour dominer le secteur. En effet, le gouvernement chinois vient d’inventer un drone dont les fonctionnalités se rapprochent exceptionnellement des méthodes d’une araignée. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous livre toutes les informations essentielles concernant ce drone-araignée.

 

Drone-araignée, un projet du gouvernement chinois

En Chine, nul ne parlera de drone-araignée sans mentionner le gouvernement chinois. En effet, cette invention reste l’œuvre de la China Aerospace Science and Industry Corporation. Il s’agit d’un groupe de sociétés géré par le gouvernement chinois.

A priori, la China Aerospace Science and Industry Corporation (CASIC) fabrique des composants de lanceurs et de satellites. Aussi, elle produit du matériel informatique et électronique à l’instar des drones.

Enfin, en inventant ce drone-araignée, la Chine marque un grand pas dans l’industrie mondiale de production des drones.

 

 

Les avantages du drone-araignée

Le nom de drone-araignée n’a rien d’un hasard. En fait, il s’agit d’un drone particulier dont le mode d’action se rapproche bien de celui des araignées.

Ainsi, ce nouveau drone chinois permettrait de lancer un vaste filet sur une cible en vue de l’envelopper complètement. Ensuite, la cible ainsi prise dans un filet d’environ 172 mètres sera entrainée dans une chute vers le sol.

Aussi, le drone-araignée servira à effectuer des missions de reconnaissance et aidera à bombarder d’éventuelles cibles ennemies. En plus, selon le concepteur, ce drone spécial travaillera pas de façon unilatéral. Elle agira de concert avec les systèmes de missiles basés au sol et les radars.

Par ailleurs, il convient de préciser que le drone-araignée est un drone dédié au combat et doté de caméra. Donc, les chinois pourront s’en servir pour détecter, intercepter et éventuellement capturer d’autres drones en zones non autorisées.

Tout compte fait, on déduira que la Chine peut désormais capturer des drones étrangers ou suspects au lieu de les détruire. Aussi, il faut préciser que le drone chinois n’est pas le premier du genre.

 

 

AFRIQUE DU SUD ET VIOLENCES CONTRE ÉTRANGERS DES CONSÉQUENCES GRAVES AU-DELÀ DE LA MORT

AFRIQUE DU SUD ET VIOLENCES CONTRE ÉTRANGERS : DES CONSÉQUENCES GRAVES AU-DELÀ DE LA MORT

Durant plusieurs jours, l’Afrique du sud a connu une phase sombre de son histoire. Des jeunes sud-africains ont décidé de se livrer à une regrettable chasse aux étrangers. Et naturellement, cela a occasionné d’importants dégâts humains et matériels. Ces actes xénophobes ont causé plusieurs cas de décès et plus encore. La rédaction de CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous dévoile les principaux dégâts enregistrés outre les décès déplorés.

 

De multiples cas de boycott…

Les vagues de violences sud-africaines ont suscité de nombreux cas de boycott tout azimuts. Ainsi, le gouvernement nigérian a boycotté la réunion du Forum économique mondial au Cap.

Aussi, de nombreux artistes ont montré leur mécontentement en boycottant leurs évènements prochains prévus en Afrique du sud. On citera en exemple Tiwa savage et Burna Boy.

Par ailleurs, en Zambie, un match amical international de football qui devait se jouer contre l’Afrique a simplement été annulé. L’équipe nationale zambienne a simplement dit NON.

 

Attaques de structures commerciales…

En Afrique du sud, les violences visaient principalement les étrangers propriétaires de magasins ou d’entreprises. A priori, les ressortissants nigérians auraient essuyé d’importantes pertes. Le bilan ferait état de nombreux commerces et de biens saccagés et brûlés.

Par ailleurs, au Nigéria, les représailles ont conduit à des attaques menées contre des enseignes sud-africaines. Ainsi, plusieurs magasins nigérians du géant sud-africain MTN et l’enseigne Shoprite auraient subi des attaques. Naturellement, au Nigéria comme en Afrique du Sud, ces vagues de violences ont occasionné des coups durs à la vie économique.

Enfin, pour fuir les violences, près de 600 nigérians ont opté pour le rapatriement. Et nul ne dira que ce lot de ressortissants rapatriés ne contribuait pas à l’économie sud-africaine. Cela restera probablement une grosse perte potentielle pour le pays.

 

Trouble des relations diplomatiques

Au plan africain, plusieurs chefs d’Etats comme Macky Sall ont condamné ces actes de violences xénophobes. Ils auraient également exigé du gouvernement sud-africain que des dispositions soient prises pour garantir une meilleure sécurité de leurs ressortissants.

En outre, ces violences ont également occasionné quelques tensions diplomatiques entre les deux géants de l’Afrique. Donc, le Nigeria a rappelé son ambassadeur installé à Pretoria. De son côté, l’Afrique du Sud avait annoncé la fermeture de son ambassade située à Abuja.

Pour finir, le parti au pouvoir nigérian a demandé la nationalisation des entreprises sud-africaines présentes dans le pays. Voilà une décision qui pourrait davantage corser les tensions entre les deux pays.

 

Cet article est  publié par CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCÈS À INTERNET CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER

 

IMPRESSION 3D LE NIGERIA RÉALISE UNE AVANCÉE….

IMPRESSION 3D : LE NIGERIA RÉALISE UNE AVANCÉE EN FAVEUR DES PERSONNES AMPUTÉES

En technologie, le Nigéria continue de fournir des efforts. Et l’impression 3D connait une évolution considérable. Aujourd’hui, des nigérians peuvent obtenir des prothèses en imprimés 3D conçues au niveau local. Comment cela est ce possible ? CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne quelques précisions.

 

 

Evolution de la technologie impression 3D

Au Nigéria, le centre d’innovation baptisé “Northeast Humanitarian and Human Hub and Innovation Hub” redonne le bonheur aux personnes amputées.

En effet, créé en 2018 par le gouvernement nigérian, ce hub développe des membres imprimés en 3D. Et cela va prioritairement en faveur des personnes amputées lors d’attaques de gangs criminels ou de groupes djihadistes du Nigéria.

Le jeune Muhammed Jafar, 25 ans compte parmi ceux qui peuvent vraiment se réjouir de cette évolution du Nigéria. En fait, il avait perdu sa main gauche lors d’une violente attaque en protégeant son quartier. Aujourd’hui, il dispose d’un nouveau bras prothétique imprimé en 3D.

Enfin, il convient de préciser que ce hub fait évoluer la technologie d’impression 3D. Mieux encore, cela contribue au mieux-être des nigérians car ces prothèses résolvent un sérieux problème social.

 

Véritable atout économique

Au Nigéria, plus particulièrement dans le nord-est du pays, les personnes amputées peuvent dorénavant avoir des prothèses à impression 3D. En plus, ils peuvent l’avoir à un prix relativement abordable.

A priori, l’imprimante 3D réduirait considérablement les coûts de production par rapport aux prothèses conventionnelles.  Aussi, d’aucuns estiment que ces prothèses nigérianes offriraient également des fonctionnalités avancées. Donc, ce hub proposerait des prothèses de qualité à un prix revu.

Par ailleurs, prothèses imprimées représentent aussi un atout économique en considérant qu’elles rendent possible la contribution économique des personnes amputées. Ainsi, grâce à sa prothèse d’impression 3D, Jafar arrive à gagner sa vie comme tailleur.

Tout compte fait, on retiendra qu’avec la technologie d’impression 3D, même les personnes amputées du Nigéria représentent un potentiel économique.

deep fake challenge FACEBOOK et d'autres géants de la tech s'engagent

DEEPFAKE CHALLENGE : FACEBOOK ET D’AUTRES GÉANTS DE LA TECH S’ENGAGENT CONTRE LA DÉSINFORMATION

Les vidéos truquées ne cessent d’induire en erreur et de semer des troubles. Pourtant, de multiples efforts ont été mené pour lutter contre la désinformation. A présent, Facebook et d’autres géants de la tech se mettent ensemble pour un concours baptisé ‘’deepfake challenge’’. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet avec CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS.

 

Deepfake challenge, Facebook et d’autres géants de la tech s’engage…

Pour contrer la désinformation, les acteurs de l’univers technologique ont souvent mener de multiples actions solitaires. Par contre, cette fois, ils ont décidé d’agir ensemble.

Ainsi, Facebook et d’autres géants de la tech ont lancé le deepfake challenge. A priori, il s’agit d’un défi de l’hypertrucage.

En outre, notons que parmi les géants associés à Facebook, on citera de grandes entreprises comme Apple, Amazon et IBM.

Pour finir, il convient de souligner que ce challenge fait appel à des universitaires issus d’établissements de grand renom. On aura donc recours à des universitaires d’institutions comme Massachusetts Institute of Technology (MIT) ou l’Université d’Oxford.

 

 

 

Vers des objectifs bien clairs…

Pour les géants de la technologie comme Facebook, il faut tout en œuvre pour limiter les fausses informations. Aussi, pour témoigner la priorité qu’il accorde à ce problème, Facebook a éjecté environ 10 millions de dollars pour financer cette initiative. Cette somme servira essentiellement à entretenir des partenariats de recherche et à constituer des prix.

Par ailleurs, il faut préciser que le Deepfake challenge vise un double objectif :

  • Rendre plus facilement détectables des vidéos truquées par des outils d’intelligence artificielle particulièrement efficaces ;
  • Mettre un frein au phénomène de désinformation en ligne qui grandit de façon inquiétante.

Aussi, selon Mike Schroepfer, directeur technique de Facebook, l’objectif principal dudit challenge reste de créer une technologie efficace pour tous. Autrement dit, tout le monde devra pouvoir l’utiliser pour détecter facilement les vidéos truquées.

Enfin, espérons vivement que Facebook et le consortium de géants technologiques ainsi constitué réussissent à atteindre leurs objectifs.

 

Cet article est  publié par CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCÈS À INTERNET CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER

ZAO UNE APPLICATION DEEP FAKE AMUSANTE ET POTENTIELLEMENT DANGEREUSE

ZAO : UNE APPLICATION GÉNIALE ET POTENTIELLEMENT DANGEREUSE

Les utilisateurs d’applications de traitements d’images peuvent se frotter les mains. Désormais, sur une vidéo, ils ont la possibilité de changer facilement le visage d’une personne par celui d’un autre. Cela reste possible grâce à ZAO, une appli « woaou !!! ». Et pourtant, cela suscite des inquiétudes majeures. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous dévoile tout en quelques lignes.

ZAO, une nouvelle application vidéo au succès exceptionnelle

Une nouvelle application baptisée ZAO s’ajoute à la longue liste d’application à succès en Chine. En fait, cette appli développée et sortie en Chine depuis le 30 Août dernier apporte une touche innovante au traitement de vidéo.

Ainsi, en pratique, dans une vidéo, ZAO permet de remplacer facilement un visage par un autre. En clair, elle vous permet de mettre votre visage à la place de celui d’une star de cinéma dans une vidéo.

Aussi, il faut avouer que cette appli exceptionnellement amusante connaît déjà un franc succès auprès des utilisateurs. Cette idée se renforce en constatant la vague de buzz créé par le tweet du développeur néo-zélandais Allan Xia.

Enfin, cette appli récemment créée par le géant chinois MOMO Inc, va sans doute plaire davantage à cause de sa gratuité.

 

Des critiques particulièrement inquiétantes sur ZAO

Depuis sa sortie, l’application ZAO a séduit bon nombre d’utilisateurs. Seulement, elle se classe dans la catégorie des applications de deepfake. Et cela suscite de très nombreuses interrogations.

Ainsi, d’aucuns estiment que l’appli ZAO portera les fausses informations à un niveau encore plus important. En clair, cette application risque de faciliter davantage le deep fake et l’augmentation phénoménale des diffusions de vidéos truquées.

Par ailleurs, les inquiétudes autour de cette appli restent fondées en raison de ses conditions d’utilisation floues. Dans cette optique, le média américain The Daily Dot estime que son usage soulèverait des questions liées à la sécurisation des données des utilisateurs.

En outre, face au tollé, l’entreprise concepteur de ZAO a réagi adéquatement. Elle promet de n’utiliser que les photos et vidéos mises en ligne par les internautes en vue d’améliorer l’application. En plus, elle rassure qu’elle retirera régulièrement de ses serveurs tout contenu ayant été effacé par les utilisateurs.

Tout compte fait, les critiques peuvent augmenter. Pour l’instant, l’application ZAO continue de plaire au plus grand nombre.

 

 

Cet article est  publié par CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCÈS À INTERNET CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER

AFRIQUE DU SUD ET VIOLENCES CONTRE ÉTRANGERS DES CONSÉQUENCES GRAVES AU-DELÀ DE LA MORT

AFRIQUE DU SUD : XÉNOPHOBIE, MEURTRES ET TROUBLES SOCIAUX S’INSTALLENT…

Partout sur internet et les réseaux sociaux, l’Afrique du Sud défraye la chronique. En effet, cette nation arc-en-ciel semble virer dangereusement au rouge. Des cas de violences liés à la xénophobie ne cessent de se répéter. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous dévoilent quelques informations essentielles qui circulent sur internet à ce sujet.

Un changement de couleur, un haut débit de colère

Pour le monde entier, l’Afrique du Sud a tout pour porter légitimement le nom de nation arc-en-ciel. A l’origine, ce concept de Desmund Tutu devait symboliser la réconciliation raciale et un avenir meilleur. Pourtant, aujourd’hui, tout porte à croire que cela s’apparentait plus à un mythe qu’à la réalité.

En effet, ces derniers jours, des jeunes sud-africains ont fait monter leur débit de colère face aux étrangers. Et pour ce faire, ils ont vandalisé des structures commerciales appartenant aux étrangers. Dans certaines zones comme à Johannesburg, cette chasse aux étrangers a occasionné plusieurs morts. A priori, les violences ont connu une intensité fort regrettable dans des zones comme Johannesburg, Pretoria et le KwaZulu-Natal.

Bref, d’aucuns pourraient soutenir que la nation arc-en-ciel tend progressivement vers le titre de nation rouge ou plutôt noire.

 

 

Afrique du sud, un pays développé mais gangréné …

Depuis de nombreuses années, le pays de Nelson Mandela a connu un important développement. Et cette évolution remarquable repose essentiellement sur la pluralité sociale unificatrice de ses habitants.

En clair, dans ce pays d’Afrique australe, la cohabitation des différents groupes ethniques aurait fortement contribué à la croissance économique. Pourtant, sur un plan social, l’Afrique du sud longtemps rêvée par Mandela ou Desmund Tutu ne semble pas exister. Et cela se justifie avec des propos de Winnie Mandela qui parlaient de corruptions, dérives du tribalisme et zouloucentrisme dans ce pays.

En plus, la pauvreté et le chômage ont longtemps gangréné la jeunesse sud-africaine. Et cela avait déjà causé des violences xénophobes dont les plus graves ont eu lieu en 2008 et en 2015.

Donc, certains penseraient que cette récentes violences xénophobes seraient induites par un chômage élevé et la grande précarité qui mine le pays.

 

 

Des inquiétudes vers un espoir possible…

Il demeure évident que ces cas de violences xénophobes en Afrique du Sud laisse planer beaucoup d’inquiétudes.

En effet, les agressions des étrangers en Afrique du sud n’ont pas laissé indifférents les autres nations africaines. Aussi, dans certains pays, les réactions de colère et les représailles ne se sont pas fait attendre.

Ainsi, au Nigéria, il y a eu des enseignes sud-africaines attaquées. Du côté de la Zambie, des étudiants ont tenu une grande manifestation pour dénoncer ces violences.

Par ailleurs, ces exactions de quelques xénophobes sud-africains pourraient déteindre gravement sur les relations diplomatiques entre pays africains.

Pour l’heure, plusieurs hommes d’Etats ont condamné ces violences. Et de son côté, le président sud-africain se montre rassurant en soutenant que tout le monde est bienvenu en Afrique du Sud.

 

µ

Cet article est  publié par CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCÈS À INTERNET CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER

OBSÈQUES DU DAISHIKAN rumeurs et insolites jusqu'à l'enterrement

DJ ARAFAT : LES INSOLITES OU RUMEURS JUSQU’À L’ENTERREMENT

Le décès du célèbre roi du Coupé Décalé, DJ Arafat continue d’alimenter l’actualité. Et ses obsèques ont occasionné plusieurs faits insolites ainsi que bien de rumeurs. La rédaction de CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous livre un point sur quelques faits notoires. Découvrez !

 

Les obsèques pour faire du commerce

Tout le monde savait que les obsèques de DJ Arafat allait attirer un très grand nombre de personnes. Et les commerçantes ont vite compris que cela pourrait constituer un contexte idéal pour faire du commerce. Ainsi, ce 30 Août, un grand nombre de vendeuses avaient dressé des tables dans les environs du stade Félix Houphouët-Boigny. Bref, ces femmes auraient trouvé une astuce parfaite pour faire leur business en rendant service à la Chine d’Arafat.

 

Obsèques ou recrutement, les détracteurs d’Arafat DJ s’expliquent…

Certaines personnes auraient bien voulu boycotter la veillée du Président des ‘’Chinois’’. Qui sont-ils exactement ??? Nul ne le dira clairement. Cependant, les raisons des détracteurs de cette veillée restent connues de tous. En effet, ils estiment que cet ultime hommage à Arafat DJ serait en réalité une grande réunion de Francs-maçons. Selon eux, ce grand rendez-vous permettrait de réunir de grands maîtres de la Franc-maçonnerie à Abidjan. Et ladite veillée constituerait une occasion de recruter de nouveaux membres.

 

Un terrain en cadeau aux enfants de DJ arafat

Après le décès de Daishikan, sa famille a certainement reçu de multiples dons. Et cela se confirme par un terrain que Arnaud Jaguar aurait donné aux enfants du défunt. Il s’agirait d’une parcelle de 500 m² située dans la ville de Yamoussoukro.

Les plus curieux se demanderont : que représente un terrain à côté de ce que DJ Arafat aurait rapporté à Arnaud Jaguar.

 

 

Profanation de la dépouille mortelle

Qui l’aurait cru ? Des Chinois auraient osé profané la dépouille mortelle de leur Président ! Cela reste à vérifier car selon Arnaud Jaguar, les vrais fans du Yoro ne peuvent pas profaner sa tombe. Alors, on se demande : « à qui la faute ? ». Selon le député de Fresco, il s’agit d’un échec collectif de ceux qu’il nomme « Chinois » de circonstance.

Par ailleurs, il faut noter que l’entrainement du Daishi aurait également occasionné des affrontements entre ‘’Chinois’’ et policiers.

Enfin, la police aurait donc usé de force et de gaz lacrymogènes contre des fans indisciplinés.

 

Des hommages insolites

Bon nombre de stars ont rendu hommage à DJ Arafat après son décès. Par contre, Molare, le PDG de MGROUP a décidé de faire l’exception. Ce grand ami de DJ Arafat a attendu l’enterrement pour sortir ce qu’il avait à dire. D’aucuns estiment qu’il aurait fait de graves révélations. Seulement, il faut le lire pour en juger soi-même. On retiendra quand même que Molare regrette certaines choses et a fait des promesses au Yoro.

 

D’autres faits pêle-mêle

Pendant les obsèques du Yorobo, peu avant le démarrage effectif de la veillée musicale, un jeune se serait jeté d’une tribune du virage B. Entre tentative de suicide ou accident, il reste à savoir.

Aussi, ce même après-midi du 30 août, la Direction générale de la police nationale (DGPN) ivoirienne aurait interpellé un individu. A priori, il s’agirait d’un microbe armé de couteaux, d’amulettes et d’autres objets dangereux.

En outre, certaines personnes à l’instar du pro-Soro Mamadou Traore croient que le rôle du gouvernement dans les obsèques d’Arafat frôlent le jeu politique.

Tout compte fait, on reconnaitra que le Yorobo va encore continuer de faire parler de lui pendant longtemps.

 

 

Cet article est  publié par CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCÈS À INTERNET CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER