TOGO DANS LE TOP 10 DES PAYS AFRICAINS LES PLUS OUVERTS EN AFRIQUE EN 2019

TOGO PARMI LES 10 PAYS AFRICAINS LES PLUS OUVERTS EN AFRIQUE EN 2019

Cette année comme l’année dernière, le Togo fait bonne impression en termes d’ouverture. Il figure parmi les pays les plus ouverts en Afrique. Quels atouts cela représente-t-il pour le pays ? Quels autres pays s’inscrivent dans la même dynamique. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne des éléments de réponses.

 

Togo, un pays favorablement ouvert…

Dire que le Togo se classe au rang des meilleurs pays panafricanistes ne constituera pas un abus de langage.

En effet, selon le dernier rapport du Africa Visa Openness report 2019, le Togo se classe dans le Top 10 des pays les plus ouverts aux citoyens africains. Plus précisément, il occupe la 9e Place.

Outre le Togo, d’autres pays africains figurent sur la liste des champions de l’ouverture. Il s’agit des pays comme Seychelles, Bénin, Sénégal, Rwanda, Ghana, Ouganda, Guinée Bissau, Cap vert et Mauritanie.

De gros atouts en perspectives pour l’Afrique

Actuellement, 21 pays africains offrent des facilités de voyage, grâce aux eVisas. Aussi, au fil des années bon nombre de décideurs africains s’engagent à offrir plus de souplesse dans les politiques d’ouverture.

Ainsi, grâce à cette volonté manifeste, plusieurs avantages se dessinent. En l’occurrence, on citera :

  • Un accès libéral à plus de la moitié du continent ;
  • Plus de facilité dans la libre circulation des hommes et femmes d’affaires, des investisseurs et des étudiants ;
  • Une stimulation des échanges, du commerce et du tourisme intra-africains ;
  • Plus de mobilité de la main-d’œuvre.

Par ailleurs, en général, plus un pays s’ouvre, plus il a tendance à devenir attractif en termes d’investissements directs. On peut donc en déduire qu’avec un nombre croissant de pays africains très favorables à l’ouverture, l’Afrique toute entière pourrait tendre vers un fort taux de croissance.

Tout compte fait, une femme qui se veut attirante à tout intérêt à s’ouvrir aux échanges avec de potentiels prétendants. De même, le Togo gagnerait énormément en assouplissant davantage ses politiques d’ouvertures.

 

 

Cet article est  publié par CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCÈS À INTERNET CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER

MONNAIE NUMÉRIQUE DE L’ETAT LA TUNISIE PASSE PREMIÈRE AVEC L’E-DINAR

MONNAIE NUMÉRIQUE DE L’ETAT : LA TUNISIE PASSE PREMIÈRE AVEC L’E-DINAR

La première monnaie numérique de l’Etat vient de voir le jour. Et cette prouesse porte la marque de l’Etat Tunisien. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne l’essentiel de ce qu’il faut absolument savoir concernant le sujet.

 

E-dinar, première monnaie numérique de l’Etat

La Tunisie a décidé d’émettre une CBDC (Central Bank Digital Currency) ou devise numérique émise par la banque centrale. Autrement dit, la réserve et la production de cette CBDC resteront contrôlées par la banque centrale.

Aussi, baptisé E-dinar, cette monnaie numérique permet d’enclencher la transition numérique de la monnaie fiduciaire tunisienne.

Par ailleurs, pour l’hébergement de sa cryptomonnaie étatique, la Tunisie a choisi de recourir à la blockchain russe Universa.

Bref, l’Etat tunisien marque un grand pas sur les grandes puissances comme la Chine. Cette dernière projetait d’être la première à émettre une monnaie numérique étatique.

 

Vers une transition numérique prometteuse…

En lançant l’e-dinar avec la blockchain russe Universa, la Tunisie gagnerait une gestion plus transparente pour la banque centrale. En plus, avec le principe même de la blockchain, les utilisateurs de cette monnaie bénéficieront d’une meilleure traçabilité.

Outre ce principal atout, l’e-dinar permettrait de jouir d’une réduction des coûts de l’ordre du facteur 100. En clair, la production d’un billet de banque numérique serait 100 fois moins chère que le gaspillage d’encre, de papier et d’électricité nécessaire au processus d’impression.

Aussi, l’utilisation de cette monnaie numérique améliorera les flux d’échanges entre citoyens et avec des structures commerciales (Cafés, restaurants, magasins).

Donc, les tunisiens peuvent espérer un bel avenir avec l’e-dinar.

 

D’autres monnaies numériques étatiques en perspectives…

La Tunisie ne restera pas longtemps le seul pays doté d’une cryptomonnaie étatique. D’autres pays comme la Chine, la Malaisie, l’Argentine, les philippines, le Brésil ou les Etats-Unis ne tarderont pas à suivre.

Déjà, du côté américain, la création d’un e-dollar fait l’objet de nombreux échanges. Aussi, pour les européens, la France et l’Allemagne expriment un grand souhait de voir émerger un euro numérique.

Tout compte fait, il semble qu’avec le temps tous les grands pays songeront à créer leur propre monnaie numérique nationale. Espérons seulement que cela ne débouchera par sur une nouvelle forme de guerre monétaire.

Cet article est  publié par CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCÈS À INTERNET CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER

 

 

JACK DORSEY EN AFRIQUE LE BOSS DE TWITTER FAVORABLE AU DÉVELOPPEMENT DE LA TECH SUR LE CONTINENT

JACK DORSEY EN AFRIQUE : LE BOSS DE TWITTER AUX COTÉS DES ENTREPRENEURS TECH AFRICAINS

Jack Dorsey, PDG et cofondateur de Twitter a entamé une tournée africaine qui aboutira sans doute à de belles perspectives. Et cela va sans doute profiter aux pays qui l’accueillent mais également au continent noir tout entier. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne des détails de ce périple.

 

Jack Dorsey dans plusieurs pays d’Afrique

Le périple africain de Jack Dorsey s’étale sur plusieurs pays du continent. A priori, il séjournera au Nigeria, au Ghana, en Ethiopie et en Afrique du Sud. Et dans chaque pays, les objectifs principaux restent bien variables mais toujours orientés vers les TIC.

En clair, Les pays africains qui accueillent Jack Dorsey vont certainement profiter de sa présence. En effet, durant son séjour, ce grand entrepreneur a prévu tenir des rencontres avec des entrepreneurs technologiques et d’autres acteurs de l’écosystème numérique local.

Bref, tout au long du mois de novembre 2019, ce grand patron va passer beaucoup de temps avec des As africains du domaine tech.

 

Des centres d’intérêt spécifiques…

Le président-directeur général de Twitter ne vient pas en Afrique pour faire du tourisme. Bien au contraire, il aurait des objectifs bien définis.

A cet effet, la plateforme nigériane d’informations pulse.ng estime qu’il pourrait plancher sur des sujets comme :

  • La place du Nigeria dans la part de marché globale de Twitter ;
  • Le très controversé projet de loi sur les médias sociaux proposé par le Nigeria ;
  • La mise en place d’un programme d’accélérateur pour les entrepreneurs TIC.

Par ailleurs, du côté de l’Ethiopie, le patron de Twitter rencontrera certainement la fondatrice et PDG d’iCog, Betelhem Dessie. Jeune femme brillante, elle excelle dans le métier de développeur de technologies Web et mobiles. Il compterait échanger avec d’autres comme Getnet Aseffa et Noel Daniel.

Enfin, il faut préciser que cette tournée de Jack Dorsey représenterait d’importants atouts en perspectives pour l’Afrique. On peut donc espérer que cela favorisera l’établissement de nombreux contacts qui déboucheront sur d’éventuels investissements stratégiques sur le continent.

 

 

Cet article est  publié par CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCÈS À INTERNET CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER

 

 

AKAA 2019 UNE GRANDE FOIRE D’ART CONTEMPORAIN AFRICAIN

AKAA 2019 : UNE GRANDE FOIRE D’ART CONTEMPORAIN AFRICAIN

En Europe, les œuvres d’arts africains ont vraiment la cote. Et la foire AKAA reste un format de foire unique et exceptionnelle valorisant l’art contemporains africains. Découvrez plus d’infos sur cette foire avec CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS.

 

A l’origine de la foire AKAA

AKAA signifie ‘’Also Known as Africa’’.

A priori, il s’agit d’une foire d’art contemporain et de design centrée sur l’Afrique et ses diasporas. Depuis sa première édition en 2016, cette foire se tient en France au Carreau du Temple. Et chaque année, elle a eu lieu grâce à Victoria Mann, la fondatrice de cette foire atypique.

En général, les artistes représentés pendant les foires AKAA viennent essentiellement du continent africain mais aussi d’Amérique et d’Europe. Donc, on retrouve parmi eux des artistes vivant en Afrique qu’il soit d’origine africaine ou Afro-Américains. Certains artistes exposant à la foire AKAA sont également membres de la diaspora européenne.

 

A propos de la Foire AKAA 2019

La Foire AKAA 2019 rassemblera des œuvres d’art contemporains africains venues de plusieurs horizons. Elle se tiendra du samedi 9 au lundi 11 novembre 2019.

Au total, les organisateurs projettent d’avoir 45 exposants et plus d’une centaine d’artistes représentés.

Aussi, AKAA 2019 se fera avec la participation de nouvelles galeries d’Allemagne, des Pays-Bas et du Mali.

Pour finir, on notera que pour cette édition, ce Salon a décidé de mettre particulièrement en avant Francisco Vidal. Il se présente comme l’un des artistes les plus connus de l’Angola.

 

Une grande fierté pour le continent africain…

Avec la Foire AKAA, l’art contemporain africain prend de plus en plus de valeur. Et dans la même dynamique, plusieurs artistes africains jouissent d’une grande valorisation à travers cette foire.

Au passage, on pourra citer en exemple des artistes comme le Nigerian Yinka Shonibare, l’Ethiopienne Julie Mehretu ou encore le Congolais Chéri Samba.

Enfin, il faut reconnaitre que le marché de l’art contemporain d’Afrique connait un succès sans cesse croissant. Espérons seulement qu’au fil des années, cet évènement apportera davantage de rayonnement à l’économie africaine.

JACK MA AU TOGO RENCONTRE AVEC LES ENTREPRENEURS

JACK MA AU TOGO : OPPORTUNITÉS ET ESPOIR POUR LES JEUNES…

Jack Ma, le fondateur du célèbre site d’e-commerce Alibaba arrive à Lomé dans ce mois de novembre. Aussi, la jeunesse togolaise s’attend à bénéficier de la présence d’un homme si influent, un vrai model de succès entrepreneurial. Du côté du gouvernement, les attentes restent multiples. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous apporte plus de précisions sur le sujet.

Une visite de Jack Ma en faveur de l’entrepreneuriat au Togo

Le 14 novembre 2019, des jeunes togolais auront l’occasion de rencontrer Jack Ma, le tycoon chinois. Seulement, il faut préciser qu’il s’agira essentiellement des jeunes leaders influents du Togo et de l’Afrique francophone.

Pour l’occasion, les jeunes acteurs de changement plancheront sur des thématiques comme le monde des affaires, l’environnement et l’innovation technologique.

Au final, cette visite de Jack Ma devrait donner un souffle additionnel à la jeunesse entrepreneuriale togolaise.

 

De belles perspectives de l’Etat Togolais

Pour le gouvernement togolais, le passage de Jack Ma au Togo revêt une importance capitale. Aussi, le n°1 togolais, SEM Faure Essozimna Gnassingbé se tiendra personnellement à ses côtés pour entretenir la jeunesse.

Aussi, vu l’ampleur de l’évènement, les jeunes togolais désireux d’y prendre part physiquement devront s’inscrire en ligne ici. Pour ceux qui ne pourront pas faire le déplacement, une retransmission live se fera sur la page Facebook de l’évènement.

En outre, selon le Président Faure, la formation des jeunes à l’entreprenariat est une clé indispensable à notre futur développement.

Bref, l’Etat togolais ambitionne de devenir un hub logistique de la sous-région mise sur le numérique. Et la contribution de Jack Ma restera un tremplin considérable.

 

 

Les ambitions de Jack Ma…

Le célèbre fondateur d’Alibaba n’arrive pas au Togo dans un élan touristique.

En effet, son passage sur Lomé s’inscrit dans l’optique de ses actions philanthropiques.

Par ailleurs, il agit également dans le contexte de la défense des Objectifs du développement durable (ODD) des Nations Unies.

Enfin, il faut noter que Jack Ma n’arrivera pas tout seul à Lomé. Il se fera accompagné de plusieurs grands patrons chinois.

 

 

ARAFAT DJ NOMINATION AUX AFRIMMA AWARDS 2019 REACTIONS INSOLITES….

ARAFAT DJ, UNE NOMINATION AUX AFRIMMA AWARDS 2019 : REACTIONS INSOLITES…

La cinquième édition de l’AFRIMMA a permis de distinguer plusieurs artistes africains parmi lesquels le feu Arafat DJ. Bien que décédé, Houon Ange-Didier (alias Daïshikan) a encore remporté un Grand prix à titre posthume. Cette nomination a suscité des réactions de ses fans, parents et collaborateurs. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous apporte plus de précisions.

Réactions salées de Arnaud Jaguard

Nominé dans la catégorie Meilleur artiste francophone aux African Music Magazine Awards 2019, Arafat DJ n’a pas eu de représentant officiel lors de la soirée de remise de trophée. Son trophée a donc été ramené en Côte d’ivoire par l’animatrice ivoirienne Konnie Touré, également nominée dans une autre catégorie.

Certes, la distinction reste un grand sujet de joie pour l’ensemble des fans comme pour bien de collaborateurs du Yorobo. Néanmoins, il demeure déplorable qu’aucun membre de la Yorogang ou de la maison de production de Dj Arafat, Universal Music Africa n’ait eu une quelconque invitation.

Pour sa part, Arnaud Jaguard a manifesté son mécontentement dans une vidéo publiée sur Facebook.

 

 

Joie et fierté de Tina Glamour, la maman d’Arafat DJ

De son côté, Logbo Valentine alias Tina Glamour a manifesté beaucoup de fierté et de joie en accueillant ce trophée.

Selon elle, il se pourrait que le Yorobo décroche encore d’autres distinctions toujours à titre posthume. Au passage, elle a fait allusion à une prochaine étape qui devrait se jouer le 23 Novembre prochain aux Afrimma du Nigeria.

Aussi, Tina Glamour espère aussi que même mort, le Daishikan pourrait encore obtenir le disque d’or qu’il avait tant désiré.

Enfin, il faut rappeler que Arafat DJ avait déjà eu de très grandes distinctions. L’une d’entre elle est le titre de l’artiste africain le plus influent à l’international décerné en 2015 par Forbes Afrique et Trace Africa.

 

 

Cet article est  publié par CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCÈS À INTERNET CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER

 

GOOGLE VEUT MIEUX S’ANCRER DANS LE DOMAINE DE LA SANTE

GOOGLE VEUT MIEUX S’ANCRER DANS LE DOMAINE DE LA SANTE

Google, le géant californien ne ménage aucun effort pour se faire davantage de place sur les différents marchés du web. A présent, il s’intéresse considérablement au secteur de la santé. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous en dit plus.

Des intentions fortes pour le secteur santé

Depuis quelques temps, Google s’illustre plus ou moins bien dans plusieurs projets liés à la santé. Et cela se constate avec des actions comme :

Bref, Google émet de plus en plus de racines dans le domaine de la santé.

 

Vers un moteur de recherche pour les médecins

Avec l’arrivé du Dr David Feinberg dans son personnel, Google dynamise davantage sa politique santé. Aussi, propulsé à la tête de la division ‘’soins de santé’, ce dernier planche déjà sur la création d’un moteur de recherche dédié aux médecins. Il a annoncé cette intention lors de la conférence « HLTH » organisée du 27 au 30 octobre 2019 à Las Vegas.

En pratique, il s’agira d’une barre de recherche intégrée aux logiciels utilisés par les médecins. Et le but sera de leur permettre de naviguer facilement dans les dossiers médicaux des patients.

 

Quelques espoirs pour Google…

Aux Etats Unis seulement, le marché de la santé s’évalue à environ 3.500 milliards de dollars. Google aurait d’importantes chances de gagner quelques parts de ce marché. Et cela se fera surtout grâce à son plus gros atout : « le search ».

Finalement, il faut reconnaitre qu’un moteur de recherche tel que pensé par Google facilitera le travail des médecins et des différentes institutions médicales. Pour la firme, ce sera encore un bond sur les marchés médicaux.

 

 

Cet article est  publié par CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCÈS À INTERNET CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER

 

 

CHINE ACTEUR MAJEUR DU PLUS GRAND RESEAU MOBILE 5G

CHINE : DETENTEUR DU PLUS GRAND RESEAU MOBILE 5G

La Chine se démarque et prend considérablement de l’avance en matière de technologie 5G. Avec l’aide de ses opérateurs locaux, ce pays déploie largement son réseau mobile de cinquième génération.

 

La Chine avec un très large déploiement de la 5G

Au pays gouverné par Xi Jinping, l’internet en mode 5G va bientôt devenir une réalité quotidienne des populations.

En effet, la Chine a officiellement lancé la commercialisation de la 5G sur tout l’étendue du territoire. Selon le magazine les Echos, ce déploiement se fera dans près d’une cinquantaine de villes comme Pékin, Shanghai, Shenzhen, etc.

Aussi, il convient de préciser que contrairement à toute attente, les opérateurs chinois proposent la 5G à des tarifs attractifs.

En évoluant ainsi, d’ici fin 2020, la Chine pourrait compter 110 millions d’utilisateurs 5G. C’est du moins ce que pensent des analystes de Jefferies.

Bref, depuis le 1er novembre 2019, la Chine fera probablement des jaloux dans les rangs des grandes puissances. Pourtant, la Chine compte bien continuer d’étendre son déploiement du réseau mobile 5G.

 

Un fort soutien et de grandes ambitions

Pour la réussite de son déploiement de la 5G, la Chine a bénéficié du soutien de trois importants opérateurs de téléphonie mobile.

Il s’agit de China Mobile, China Unicom et China Telecom.

Par ailleurs, ce grand pas technologique permet à Pékin de marquer une ascendance dans la guerre techno-commerciale avec les Etats-Unis.

En outre, pour la Chine, la 5G demeure un enjeu important de leadership économique. A priori, cela lui permettra de se hisser à la pointe de la prochaine révolution industrielle.

Finalement, la Corée du Sud et  les Etats-Unis peuvent se vanter d’avoir lancé plus tôt leur réseau 5G. Cependant, le titre du plus grand réseau commercial 5G au monde ira incontestablement à la Chine.

 

 

Cet article est  publié par CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, FOURNISSEUR D’ACCÈS À INTERNET CAFE INFORMATIQUE & TÉLÉCOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER

 

ECO UNE MONNAIE QUI NE FAIT PAS L’UNANIMITE

ECO : UNE MONNAIE QUI SEMBLE DIVISER LES OPINIONS…

Depuis un long moment déjà, les Etats africains planchent sur une nouvelle monnaie baptisée Eco. Il s’agirait d’une monnaie qui viendrait à remplacer le FCFA. Seulement, au fil des jours, on se rend bien compte que cette ambition reste confrontée à de multiples difficultés. Découvrons-en quelques-unes avec la rédaction de CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS.

 

Eco, un projet monétaire en zone CEDEAO

Pour la CEDEAO, l’introduction de l’Eco apportera beaucoup à l’économie des 15 pays concernés.

A priori, ce projet devrait consister en l’établissement d’une devise monétaire unique qui remplacera le FCFA.

Et selon les acteurs dudit projet, la nouvelle monnaie Eco rentrera probablement en circulation en 2020.

Enfin, pour plus de précision, lors du récent sommet des Chefs d’État de la CEDEAO à Abuja au Nigéria, il a été établi que l’Eco circulera dès le 1er juillet 2020.

 

 

Quelques désaccords autour de l’Eco…

Le projet monétaire autour de l’Eco devrait impliquer tous les pays de l’Afrique de l’ouest. Seulement, il se peut que des initiatives de certains pays viennent à ralentir le processus.

En effet, certains pays comme le Ghana et le Nigéria conçoivent mal la vision de cette nouvelle monnaie. Ils estiment que pour leurs économies respectives, les principes économiques de cette monnaie ne représentent pas de gros avantages.

Ainsi, le Ghana fustige l’idée d’avoir à renouer d’une quelconque manière avec les politiques économiques du FMI. Et de son côté, le Nigéria occupe actuellement la première puissance économique du continent avec sa monnaie (le naira). S’il faut laisser cette monnaie pour adopter l’Eco, cette dernière doit offrir bien plus que de la stabilité monétaire.

Par ailleurs, certains chefs d’Etats africains émettraient aussi quelques réserves. On citera en exemple, le Président togolais qui a souhaité que la réflexion autour de cette monnaie soit approfondie.

Finalement, il convient de préciser qu’adopter l’Eco reviendra à rompre avec le FCFA et donc, avec la France colonialiste. Visiblement, ce projet va avoir du mal à susciter l’unanimité des opinions des chefs d’Etats africains.

 

NASH ET L’UNICEF COTE D’IVOIRE EN FAVEUR DES ENFANTS DEMUNIS

NASH ET L’UNICEF COTE D’IVOIRE EN FAVEUR DES ENFANTS DÉMUNIS

En Côte d’ivoire, la rappeuse Nash ne ménage aucun effort pour mener des actions en faveur des enfants démunis. Aussi, dans ce mois de novembre, elle compte mener davantage d’actions. Parmi lesdites actions, cette artiste de grand cœur programmerais déjà un concert pour les enfants. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne plus d’informations sur le sujet.

 

Nash, la rappeuse au grand cœur

Depuis avril 2019, la rappeuse ivoirienne NASH a reçu une nomination très noble. Elle est ambassadrice nationale de l’UNICEF en Côte d’Ivoire.

Aussi, elle ne lésine pas sur les moyens pour venir en aide aux enfants ainsi qu’aux jeunes. Elle met surtout l’accent sur les enfants qui vivent dans la rue.

En outre, elle voue un engagement particulier pour soutenir les jeunes filles victimes de violence et d’exploitation.

Bref, cette icône du Nouchi appartient à la grande famille des stars qui donnent leur voix et leurs talents pour la cause des démunis.

 

Des actions et un grand concert programmé…

Selon le Dr. Aboubacar Kampo, Représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire, elle reste un modèle positif pour les jeunes.

Aussi, Nash tient absolument à ce que les enfants de la rue regagnent le chemin de l’école. Elle estime que chacun de ces enfants méritent d’avoir un avenir meilleur.

Ainsi, à fond dans son rôle d’ambassadrice nationale de l’UNICEF, elle s’investit sur plusieurs actions comme :

  • Participer à des campagnes d’information et de sensibilisation visant à susciter un changement social et culturel ;
  • Visiter des centres de jeunes ;
  • Offrir des dons et des repas aux enfants démunis, enfants de la rue et orphelins.

De son vrai nom Natacha Flora Sonloué, NASH cumule déjà 17 ans de carrière musicale. Donc, elle mise aussi sur les concerts pour défendre les droits des enfants de Côte d’Ivoire. Dans ce sens, elle prévoit des spectacles les 16 et 17 novembre 2019. Pour le Dimanche 17, ce sera un grand concert gratuit à Angré en faveur des enfants.