Le 12 mars et la journée mondiale contre la censure sur internet

JOURNEE MONDIALE CONTRE LA CENSURE SUR INTERNET EN 2019

Chaque année, la journée du 12 mars marque particulièrement la vie des internautes. En fait, cette date permet essentiellement de dénoncer la cyber-censure dans le monde. L’édition 2019 renouvelle une fois encore la liberté d’expression sur Internet. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous livre ce qu’il faut savoir à propos de cette journée.

Origines et contexte de la journée

La journée du 12 mars porte la dénomination « Journée mondiale contre la censure sur internet ». Toutefois, d’aucuns l’appelle également « Journée internationale pour la liberté d’expression sur Internet ».

A priori, la célébration de cette journée se fait chaque année à la même date depuis 2008. Et cela reste une initiative phare de l’organisation RSF (Reporters sans frontières).

En fait, l’origine de cette journée se rapporte essentiellement à la Chine et ses lois concernant le contrôle d’internet. Et aujourd’hui, cette se présente avant tout comme une occasion de dénoncer la cybercensure dans le monde entier.

Aussi, précisons que la censure sur internet reste étroitement liée aux Etats de régimes autoritaires. Et cela va à l’encontre des droits de l’homme. En effet, les techniques les plus souvent utilisées se résument à des coupures d’Internet ou à des ralentissements massifs.

Bref, chaque 12 mars demeure une occasion de dénoncer ceux qui empêchent des citoyens d’accéder à Internet ou qui musellent la parole en ligne.

Bilan et évolution des actions engagées…

Depuis 2008, la journée du 12 mars a souvent permis de mettre l’accent sur les cas de répression des internautes.

Aussi, durant ces dernières années, les censures sur internet ont connu une ascendance notoire. Ainsi, à travers le monde, bien de bloggeurs auraient essuyé des sanctions et de nombreux sites web ont été fermés.

En outre, aujourd’hui, plusieurs internautes demeurent derrière les barreaux pour avoir usé du droit à la liberté d’expression sur internet. Cependant, parmi les victimes de censure, il y a également des journalistes et surtout ceux du web. Ce fut encore le cas en Alger durant le mois de février 2019.

Par ailleurs, il faut préciser que malgré les efforts consentis de part et d’autres, la situation peine à s’améliorer. En fait, bon nombre de pays continuent de détenir un record important de censure sur internet. C’est le cas de la Turquie, du Cameroun et de l’Inde. En plus, bien de pays tentent également d’ériger de véritables murailles numériques en vue d’avoir un contrôle absolu sur les diffusions. Et dans ce cas, la Chine, la Russie, l’Arabie saoudite ou la Corée du Nord restent des exemples très illustratifs.

Enfin, pour tenter d’endiguer la censure sur internet, Reporters sans frontières veille à remettre en ligne quelques sites censurés. L’organisation RSF y parvient via l’opération #CollateralFreedom en utilisant la technique de “mirroring” (miroir). Espérons que ses efforts finiront par porter des fruits. Pour l’instant, la lutte semble difficile.

Pagne officiel pour la Journée internationale de la femme ce 8 mars 2019 en côte d'ivoire symbole de l'inclusion numérique féminin

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME (JIF) 2019 ET LE NUMÉRIQUE EN COTE D’IVOIRE

A l’occasion de la célébration du 8 mars 2019, de nombreuses organisations se mettent en place pour soutenir les femmes. Et en Côte d’ivoire, la place de la femme dans domaine du numérique reste particulièrement mis en avant. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous livre des infos à ce sujet.

Abidjan, un thème et un pagne ‘’particulièrement’’ numériques

La Côte d’ivoire comme tous les pays du monde célèbre la Journée internationale de la femme (JIF). Et l’édition du 8 mars 2019 portera comme thème : “Le numérique, une solution pour l`autonomisation de la femme”.

Aussi, pour la circonstance, les dirigeantes ivoiriennes ont choisi un pagne officiel. La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant a présenté ce pagne lors d’une conférence de presse. Cependant, il faut préciser que ce pagne officiel porte un motif assez particulier.

En effet, le symbole du motif du pagne se rapproche du numérique. Il montre comment le numérique peut être un outil primordial pour l’égalité homme/femme et l’autonomisation des femmes.

Et selon la ministre, ce motif schématise un réseau d’interconnexion féministe à travers des serveurs d’information et de partage d’expériences.

Bref, le choix de ce thème et du pagne officiel témoigne d’un fort intérêt porté au numérique par dirigeantes ivoiriennes.

JIF 2019 en Côte d’ivoire, une vision forte du numérique au féminin

Les dispositions mises en place par le gouvernement ivoirien pour célébrer ce 8 mars 2019 reste un message fort.

En fait, d’aucuns verront en cette démarche, une forte détermination à œuvrer pour une meilleure inclusion numérique des ivoiriennes. D’autres en déduiront une issue favorable à l’autonomisation des femmes via l’alphabétisation numérique.

Mais en général, tout cela demeure une forte manière d’exhorter les femmes et les filles à s’engager dans le numérique. A en croire la ministre ivoirienne de la femme, le numérique reste un important outil d’émancipation des femmes.

Aussi, bon nombre de personnes demeurent convaincues qu’une appropriation du numérique par les femmes pourrait contribuer à l’émergence du pays.

Au final, c’est évident que pour la Ministre Ramata Ly-Bakayoko, cette JIF reste une occasion de dynamiser son ambition phare. Celle qui consiste à propulser les femmes plus loin dans l’univers du numérique en faisant d’elles un poids non négligeable.

 

Banques en ligne et de multiples raisons de choisir cette option

TOP 3 DES RAISONS D’APPRÉCIER LES BANQUES EN LIGNE

Avec le développement de la technologie, les banques en ligne se multiplient avec des offres particulièrement intéressantes. Aussi, elles deviennent progressivement une option très prisée par les clients. Comment cela se fait-il ? CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne les trois principales raisons.

Une simplicité exceptionnelle

Dans les banques physiques, pour effectuer une opération bancaire, il faut généralement faire face à beaucoup de paperasse. Et bien souvent, le processus n’aboutit qu’après plusieurs heures voire des jours.

Pourtant, pour obtenir les mêmes services, les clients des banques en ligne ont moins de formulaires à remplir. Ainsi, pour les banques dites 100% digitales, l’ouverture d’un compte en ligne se fait en moins de 5 min. C’est-à-dire que le formulaire, la signature et les justificatifs se font en toute simplicité et sans trop de protocole.

Donc, l’ouverture d’un compte en ligne se fait très aisément. En plus, la livraison de votre carte bancaire se fait dans de brefs délais et souvent directement à domicile.

Aussi, les comptes en ligne permettent d’effectuer des opérations en seulement quelques clics et ce, de façon totalement autonome. En plus, les banques en ligne permettent de régler des factures ou de payer simplement en boutique. Cela reste possible même sans carte bancaire.

Finalement, on retiendra simplement que les banques en ligne facilite agréablement le quotidien des clients.

 

 

L’accessibilité permanente

Les banques en ligne mettent toujours les clients complètement à leur aise.

En effet, les utilisateurs de services bancaires en ligne ne se confrontent jamais à des files d’attente. Aussi, ils n’auront jamais à se plaindre d’une fermeture car les banques en ligne restent permanemment opérationnelles.

Par ailleurs, les banques en ligne mettent des conseillers à disposition de leur clientèle pour des interactions en permanence. Autrement dit, via des discussions en ligne, ces conseillers du web répondent instantanément aux questions des clients.

En outre, une banque en ligne confère la possibilité d’effectuer un virement ou de consulter son solde à tout moment.

Bref, un compte bancaire en ligne reste accessible en permanence et ce, depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Et c’est clair que cela demeure une option très pratique surtout pour les grands voyageurs.

 

 

La gratuité étendue

En général, les souscriptions pour les banques en ligne n’exigent pas de frais.

Ainsi, la carte Visa serait gratuite et son utilisation en ligne n’engage pas de frais. En clair, les frais de tenue de compte comme ceux liés aux opérations courantes restent essentiellement nuls.

Donc, les banques en ligne intéressent bon nombre de clients en raison de l’absence quasi-totale des frais.

Aussi, avec la gratuité, les banques en ligne se permettent de proposer des tarifs, des taux et des frais imbattables.

Par ailleurs, il faut également préciser les banques en ligne proposent la plupart du temps des services très innovants.

Enfin, c’est évident qu’en utilisant internet et les applications mobiles, les plateformes bancaires en ligne continueront d’attirer bien de clients.

 

Nouveau French Tech Visa

UNE NOUVELLE VERSION DE LA « FRENCH TECH VISA » : PLUS D’ATTRAITS POUR LES TALENTS ÉTRANGERS

Comme bien de pays développés, la France offre un Visa pour des spécialistes tech étrangers depuis quelques années. Et cette année, le gouvernement français améliore le French Tech Visa. Aussi, l’objectif visé est de faciliter davantage l’accueil des talents numériques étrangers.

 

Un dispositif plus ouvert et attrayant

En juin 2017, le gouvernement français avait lancé le « French Tech Visa ». Il s’agit d’un dispositif mis en place pour faciliter le recrutement de salariés étrangers par des entreprises tech françaises. Aujourd’hui, ce dispositif a évolué.

En effet, en 2019, le gouvernement français ambitionne d’accroître l’attractivité des jeunes entreprises tech sur le territoire. Et, pour cela, la France a peaufiné son « French Tech Visa ». Cela doit permettre de réduire le temps nécessaire à l’attribution de ce visa.

Ainsi, les améliorations dudit dispositif faciliteront l’obtention d’un titre de séjour pour les salariés étrangers de l’univers technologique.

Aussi, il demeure évident que les conditions de rémunération restent attrayantes pour les employés concernés. A priori, il s’agit concrètement des spécialistes en informatique et en nouvelles technologies qui viennent de l’étranger.

Au final, c’est clair qu’en renforçant ce dispositif, la France entend encourager davantage l’arrivée des talents étrangers de la tech. Et cela ira certainement en faveur des entreprises tech françaises.

 

Les nouveaux critères liés à la French Tech Visa

A partir du 1er mars 2019, pour aspirer au French Tech Visa, les entreprises françaises doivent satisfaire certaines conditions. Et les critères connus depuis 2017 s’étendent davantage pour rendre cette requête accessible à plus d’entreprises française.

En fait, seules les entreprises reconnues « innovantes » par le ministère de l’Économie et des Finances peuvent y prétendre.

Aussi, il faut absolument que l’entreprise demandant un French Tech Visa remplisse au moins une des conditions suivantes :

  • Avoir bénéficié d’un soutien public à l’innovation il y’a moins de cinq ans ;
  • Etre bénéficiaire d’un accompagnement consacré aux entreprises innovantes à un moment donné des cinq dernières années (programme privé, incubateur, etc.) ;
  • Posséder un capital en partie détenu par une entité qui finance des entreprises de la tech à fort potentiel.

Par ailleurs, l’entreprise demandeuse doit également fournir deux preuves. La première justifiera que le salarié étranger bénéficiaire devra travailler sur un projet de recherche. La seconde portera sur la rémunération annuelle minimum. L’entreprise devra nécessairement pouvoir payer au moins 36509, 28 euros à l’employé.

Enfin, le nouveau « French Tech Visa » va sans doute booster les chances de développement technologique de la France. Et cela passera par l’augmentation du nombre de recrutement de profils techniques rares dans l’hexagone.

 

18 mars journée de la civic tech et les technologies citoyennes

JOURNÉE CIVIC TECH : DES ACTEURS FRANÇAIS DU NUMÉRIQUE SE METTENT A TABLE

Très bientôt, Paris accueillera une journée sur les technologies citoyennes. Baptisée Journée Civic Tech, ce sera l’occasion d’aborder en profondeur les questions liées à la vie numérique en France.

 

Une toute première…

Le 18 Mars prochain, une journée consacrée aux civic tech et à l’engagement citoyen aura lieu dans la capitale française. Et cela se présente comme la première édition d’un évènement de ce genre.

Co-organisé par l’association ‘’Décider ensemble’’ et le ‘’Conseil économique, social et environnemental’’, cet évènement rassemblera différents acteurs français de la participation citoyenne numérique.

A priori, ce sera une occasion de présenter un état des lieux des pratiques réelles dans le domaine. Et cela portera aussi bien sur les technologies civiques que sur la démocratie numérique.

Aussi, pour cette occasion, les participants aborderont 4 thématiques, à savoir :

  • Quelle place pour les civic tech à l’heure du grand débat national ;
  • Govtech ou quand les institutions utilisent les technologies numériques ;
  • Quand la technologie sert la cause des citoyens ;
  • L’écosystème civic tech, un marché comme les autres.

Enfin, il faut préciser que cette 1ière Journée Civic tech se déroulera au siège du Conseil économique social et environnemental. Et d’éminentes personnalités comme Cyril Lage, Isabelle Falque-Pierrotin et Loïc Blondiaux vont y intervenir.

 

A quoi s’attendre ?

Au cours de cette Journée Civic Tech parisienne, les français du numérique échangeront et partageront des expériences.

En fait, durant ladite journée, les participants pourront intervenir de trois façons différentes.

Ainsi, ils pourront essentiellement :

-Présenter les résultats de vos recherches ;

-Partager des retours d’expérience de vos projets ;

-Co-construire avec des pairs votre démarche de participation numérique.

 

Bref, les personnes présentes prendront part à trois ateliers et trois sessions de retours d’expérience autour de différents sujets numériques. On citera entre autres la démocratie locale numérique, les projets citoyens mobilisant le numérique ou l’accessibilité des outils numériques.

 

 

journée internationale des droits des femmes 8 mars-2019

08 MARS 2019 : JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME

Chaque année, la date du 8 mars fait bouger bien des cœurs dans les rangs des défenseurs de la femme. C’est la Journée internationale de la femme, Aussi, de nombreuses activités vont marquer cette journée spécialement dédiée à la valorisation de la gent féminine.

A l’origine du 8 mars

Lancé par l’ONU en 1977, la Journée internationale des droits des femmes a vu le jour depuis plus de quatre décennies. Et son instauration a pour but prioritaire de ramener les droits des femmes au niveau de ceux des hommes.

Ainsi, la célébration du 8 mars vise trois objectifs principaux qui sont :

-l’égalité des sexes ;

-l’autonomisation des femmes ;

-l’implication des femmes à tous les niveaux de processus de développement.

Aussi, il faut reconnaitre que le 8 mars s’associe aux luttes féministes amorcées depuis les débuts du XXe siècle.

Par ailleurs, en faisant référence au 8 mars, deux appellations entrent en jeu. D’aucuns parlent de “Journée mondiale de la femme” alors que d’autres disent “journée internationale des droits des femmes”. Cependant, il faudra simplement retenir que tous les deux se valent.

Enfin, le 8 mars restera une occasion de forte mobilisation des actrices et acteurs de la lutte en faveur des femmes.

 

La journée d’actions en faveur de la défense des femmes

Comme l’année dernière, le 8 mars de 2019 va mobiliser bien de monde. Et dans ce lot figurent des artistes, écrivains et bien d’autres acteurs qui militent pour les droits de la femme.

A priori, cette journée reste une occasion phare pour clamer les droits des femmes et la réduction des inégalités hommes-femmes. Aussi, bon nombre de responsables d’organismes agissant en faveur des femmes saisissent cette opportunité comme tribune.  C’est-à-dire que le 8 mars représente un moment idéal pour dénoncer les mauvais traitements que subissent les femmes.

Par ailleurs, les gouvernements et organismes internationaux ne restent pas en marge de la Journée internationale de la femme. Au contraire, ils en profitent pour exposer les efforts consentis en faveur des femmes et les perspectives envisagés dans ce sens.

Bref, la journée du 8 mars permet de renforcer la lutte contre tout ce qui porte atteinte à l’intégrité et à la dignité des femmes.

 

 

Un thème fort et une pléthore d’activités

Chaque année, l’ONU retient un thème mondial pour célébrer le 8 mars. Celui de 2019 est : “Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement”.

Et déjà bien d’activités figurent au programme des organismes (nationaux/internationaux), des institutions gouvernementales et de bien d’autres acteurs sociaux.

Ainsi, à travers le monde, la Journée de la femme 2019 sera meublée d’ateliers, forums et manifestations de tout genre. Et dans certains cas, il y aura également des colloques, visites, expositions, lectures, festivals ou soirées.

En outre, au Togo, les activités liées à la célébration de la journée de la femme ont débuté plus tôt. Le 12 février dernier, le ministère chargé de la Promotion de la Femme a animé une rencontre d’information et d’orientation.

Au final, la majorité des activités de cette journée contribuera à sensibiliser les femmes sur les dispositions qui les protègent. On espère seulement que l’ensemble des activités du 8 mars 2019 permettront de freiner l’impact sexiste du néolibéralisme et des mesures d’austérité qui affectent essentiellement les femmes.

 

YouPray 2019, Application de prière pour accompagner le carême 2019

LE CARÊME CHRÉTIEN APPROCHE AVEC L’APPLICATION YOUPRAY 2019

Le carême approche et déjà l’application YouPray 2019 pourrait accompagner les fidèles catholiques qui le souhaitent. Pour de meilleurs moments de prières, certains chrétiens pourront télécharger l’appli.

Le carême et l’application YouPray

Pour les chrétiens catholiques, le Carême est un temps privilégié pour redynamiser sa vie spirituelle. En fait, bien de croyant profitent de cette période pour développer des moments de prière.

A cet effet, l’application YouPray permet d’entretenir 40 jours de carême en redécouvrant la joie de prier.

En réalité, cette appli se présente comme un allier parfait pour les chrétiens qui s’intéressent particulièrement au numérique. Une fois installé sur smartphone, elle permet à l’utilisateur de jouir d’une retraite spirituelle en ligne et ce, gratuitement.

En plus, cette appli reste très pratique. Elle vous permet d’expérimenter des moments de prière où que vous soyez. Autrement dit, vous pouvez en profiter depuis votre voiture, votre siège de métro ou même du boulot.

Bref, YouPray reste un excellent moyen technologique pour rester connecté à DIEU et à Jésus par la prière.

 

 

Carême avec l’application YouPray en 2019

En 2018, l’appli YouPray a connu un brillant succès lors du Carême et pendant l’Avent. Pour le carême 2018, l’histoire pourrait se répéter.

Aussi, cette année, du mercredi 6 mars au Jeudi 18 avril, les utilisateurs peuvent espérer renforcer leur vie spirituelle. Et cela se fera grâce au mail avec au starter de prière qu’ils pourront recevoir chaque jour via l’appli YouPray.

A priori, ils auront droit à l’évangile du jour, une dizaine de chapelet, une playlist de louange et une mini-retraite. Et c’est clair qu’ainsi, YouPray 2019 permettra d’approfondir la relation avec Jésus.

Par ailleurs, YouPray 2019 vous permettra de prier avec des papes, des saints, de grands témoins et des artistes.

Enfin, pour expérimenter cette merveilleuse occasion de prier en 2019 pendant le carême, il faudra simplement s’inscrire.

 

 

Une application mobile pour améliorer son niveau en orthographe

PROJET VOLTAIRE : APPLICATION POUR LIMITER LES LACUNES D’ORTHOGRAPHE

Les fautes d’orthographe se font assez régulièrement aussi bien chez les enfants que chez les adultes. Et pour limiter cela, il existe des applications spécifiques parmi lesquelles celle liée au Projet Voltaire. Avec CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, découvrez l’essentiel à savoir sur cette application.

 

Des applications pour s’entrainer…

Dans le but de combler ses lacunes orthographiques, les utilisateurs ont la possibilité de recourir à des applications dédiées.

Aussi, dans bien des cas, ces applications d’éducation s’installent sur votre smartphone et se présentent sous un aspect ludique. Généralement, elles proposent des exercices, tests, quizz et/ou des questionnaires sous forme de jeu.

Par ailleurs, bon nombre d’applications de ce genre restent disponible sur Apple store à l’instar de digiSchool et Orthodidacte.

En outre, Google Play également propose des applications qui aident à limiter les fautes de français à l’écrit.

Enfin, d’aucuns s’accordent à soutenir qu’apprendre l’orthographe via des applications spécifiques s’avère particulièrement ludique, facile et efficace.

L’application “Orthographe Projet Voltaire”

Conçu par Woonoz, une entreprise lyonnaise, l’application Projet voltaire se présente comme une appli mobile de jeu orthographique.

Ainsi, elle propose des questionnaires simples et ludiques qui permettent de dire adieu aux fautes d’orthographe et de grammaire. A priori, ces questionnaires se présentent sous différentes catégories avec des niveaux de difficultés variés.

Par ailleurs, cette application d’orthographe inclut des “fondamentaux, des “modules d’excellence”, des questionnaires spécialisés sur l’ortho-typographie et même des abréviations.

Aussi, il faut préciser que cette application reste disponible sur Google Play sous version iOS comme Android. Seulement, elle reste gratuite pour les premiers questionnaires. Lorsque vous souhaitez allez plus loin, elle devient payante. Dès lors, vous avez le choix entre trois niveaux : collège (34,90 €), supérieur (39,60 €) et excellence (49,90 €).

En outre, cette appli vous offre la possibilité de décrocher le certificat Voltaire. C’est cela qui attestera de votre niveau orthographique dans la langue de Molière. Et aujourd’hui, cette appli compte 5 millions d’utilisateurs et figure comme référence dans 4 000 établissements et 1 200 entreprises.

Bref, pour bien de connaisseurs, l’application “Orthographe Projet Voltaire” reste de loin un site d’entraînement à l’orthographe par excellence.

 

POESAM Prix-Orange-de-l'entrepreneur-Social 2019

POESAM 2019 : ORANGE VIENT DE LANCER LE COUP D’ENVOI DES INSCRIPTIONS

Le groupe Orange vient d’ouvrir les candidatures de l’édition 2019 du POESAM. Il s’agit du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient.

Le POESAM pour la neuvième fois

En 2019, Orange organise la 9e édition du POESAM. Ce concours qui a lieu depuis 2011 dynamise le secteur TIC africains.

En effet, il s’agit d’un évènement qui met en compétition des porteurs de projets ou de startups d’Afrique et du Moyen-Orient. Et l’objectif visé est de récompenser les projets les plus innovants basés sur les TIC.

A priori, les projets concernés doivent contribuer à une amélioration significative des conditions de vie des populations. Et cela devrait considérablement impacter le quotidien dans les pays africains et ceux du Moyen-Orient.

Donc, les projets du POESAM portent souvent sur de domaines comme éducation, santé, agriculture, paiement mobile ou développement durable.

Bref, il demeure évident que ce concours organisé pour la 9e fois par Orange réserve encore de belle surprises. Et les populations vont avoir droit e de belles solutions technologiques.

 

 

Le déroulement du concours

Le POESAM 2019 se déroulera en deux grande phases.

La première se fera au niveau national. Chacune des 18 filiales Orange procèdera à une étude minutieuse des projets soumis dans son pays. Ensuite, il faudra retenir au maximum trois projets répondant particulièrement à d’importants besoins sur le plan social.

La seconde phase aura une dimension internationale. Les 54 projets retenus au bout de la présélection nationale passeront devant un jury international. Et les trois lauréats qui se montreront plus convaincants devant ce jury se rendront aux AfricaCom (Novembre, Afrique du sud). C’est donc lors de ce grand évènement qu’ils recevront le grand prix du POESAM.

En outre, il faut rappeler que les trois gagnants internationaux recevront respectivement 25 000€, 15 000€ et 10 000€. Et ce, sans compter les lots déjà gagnés au niveau national.

Enfin, notons qu’en 2018, le POESAM avait récompensé trois lauréats. Il s’agit de OKO du Mali, ISAHIT de la Côte-d’Ivoire et AnemiApp de la République démocratique du Congo.

 

 

Les inscriptions déjà en cours…

Pour cette 9e édition du POESAM, les inscriptions ont débuté depuis le 04 mars 2019. Et pour y prendre part, les candidats ont jusqu’au 30 mai 2019 pour proposer leur projet.

Aussi, retenons que les dépôts se feront dans la rubrique « Prix Orange de l’Entrepreneur Social » du site http://www.entrepreneurclub.orange.com.

En outre, pour participer au POESAM, il faut remplir certains critères.

Avant tout, vous devez avoir plus de 21 ans et postuler en tant qu’étudiant, salarié ou entrepreneur. Ensuite, il faut absolument que l’initiative ou le projet présenté ait moins de trois ans d’âge.

Pour finir, l’édition 2019 du POESAM offrira un cadeau spécial à 10 finalistes internationaux. Ils auront la possibilité d’avoir un accompagnement réalisé par des professionnels de la création et du financement des jeunes entreprises.

 

La technologie intéresse davantage et améliore l'agriculture

AGRICULTURE : LA TECHNOLOGIE INTÉRESSE PLUS ET BOOSTE DAVANTAGE

En 2019, de plus en plus d’agriculteurs réalisent l’importance de la technologie dans le secteur. Et cela leur confère bien d’avantages à l’Agriculture. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous aide à en savoir plus.

 

Davantage de recours à la technologie

Depuis 2018 et mieux en 2019, les agriculteurs comptent mieux s’adapter aux nouvelles technologies. Et le constat de cette tendance se fait aisément au regard des réalisations de certains pays dans l’agriculture.

Ainsi, la Côte d’ivoire s’illustre bien dans le domaine grâce à des startups qui abondent en créativité. En plus, plusieurs jeunes agronomes ivoiriens s’activent aujourd’hui dans l’agriculture intelligente.

Par ailleurs, la France comme la Belgique utilise les nouvelles technologies de manière particulièrement significatives. Et selon des statistiques avérées, 67 % des agriculteurs français utiliseraient des objets connectés, caméras, GPS, drones ou satellites.

En outre, il faut préciser que les pays précités et bien d’autres restent déterminés à obtenir une agriculture plus moderne. Et pour ce faire, ils s’engagent à investir davantage dans l’utilisation des nouvelles technologies pour doper le secteur agricole.

Enfin, c’est clair que le nombre d’agriculteurs prêts à investir dans la technologie appliquée à l’agriculture augmente. Et cela se confirme avec le rapport d’un sondage récent réalisé par BVA pour Groupama.

 

 

Plus d’amélioration, plus de rentabilité

A bien des égards, l’apport des nouvelles technologies dans le développement de l’agriculture reste incontestable.

Aussi, les études ont démontré que le recours aux produits technologiques dans l’agriculture favorise des avantages importants comme :

  • Une meilleure qualité des productions due à l’amélioration des techniques adoptées ;
  • Un gain de temps considérable ;
  • De meilleures atouts pour plus de précisions dans les décisions et moins de contraintes dans les actions ;
  • Une organisation du travail beaucoup rentable avec des délais de réactivités optimisés.

Outre ces différents avantages, le recours aux technologies offre une meilleure préservation de l’environnement et davantage de traçabilité des produits.

Par ailleurs, au Togo, un cabinet d’expertise dénommée Kapi Consult renforce l’idée des nombreux avantages des objets connectés dans l’agriculture.

Au final, on conviendra tous qu’il est de bon ton que de plus en plus d’agriculteurs s’intéresse aux nouvelles technologies. De toute évidence, ces inventions du futur révolutionner certainement leurs métiers.