CAN 2019 : TOP DES NEWS AVANT LA FINALE

La finale de la CAN 2019 se jouera dans moins de 24 heures. Et les cœurs dansent le Mbalax alors que les supporters manifestent fortement leurs passions. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne des détails sur les tops news à savoir.

Un changement d’arbitre presque à la dernière minute

La finale de la CAN 2019 va commencer dans quelques heures. Pourtant, il existerait déjà bien de tensions autour de cette rencontre qui opposera le Sénégal à l’Algérie.

En effet, la CAF aurait récemment procédé à un changement de l’arbitre préalablement prévu pour siffler ce match. Et ce, sans une note d’explication officielle valable aux yeux des équipes.

Et cela inquiète les supporters des deux équipes, surtout du côté algérien. Certaines rumeurs vont jusqu’à soupçonner une éventuelle magouille.

Bref, le match aura bel et bien lieu. Et l’arbitre camerounais Alioum Alioum dirigera la rencontre à la place du sud-africain Victor Gomes. Espérons juste qu’il sera juste et impartiale pour ne pas mettre en péril la crédibilité des dirigeants de la CAF.

Des supporters très enthousiastes pour la finale de la CAN 2019

Pour cette finale de la CAN 2019, tous les amateurs de foot comptent bien soutenir une des deux équipes. Et pour démontrer son soutien, la meilleure façon reste de s’habiller aux couleurs de son équipe favorite.

Ainsi, à Dakar, les supporters ne se font pas prier. Depuis, l’annonce de la rencontre, les maillots aux couleurs du Sénégal s’arrachent. Aussi, les sénégalais restent unanimes sur l’issue de ce match. Ils espèrent une victoire éclatante.

Par ailleurs, du côté algérien, les supporters se montrent très optimistes. Tout le pays se prépare à une grande fête, ce vendredi soir. Aussi, bon nombre d’algériens bénéficiant du pont aérien auraient décollé pour aller assister en live à cette finale historique. En plus, une bonne nouvelle pour les fans des Fennecs. Il leur suffira de présenter un passeport algérien pour pouvoir accéder gratuitement aux tribunes du Cairo Stadium.

De toute façon, les supporters seront nombreux pour ce match de choc entre Lions de la Teranga et Fennecs d’Algérie.

Les pronostics et les paris

Quelques heures avant le match, bon nombre de professionnels ou d’amateurs de foot se prononcent sur les pronostics.

Ainsi, le tunisien Ali Boumnijel et l’ivoirien Aruna Dindane ont livré ce qu’ils pensent de l’issue de cette finale. Et les avis restent partagés.

Aussi, certains sites internet proposent aux internautes de faire des pronostics. Si cela vous intéresse également, cliquez ici ou allez sur des sites comme sportytrader.com, https://www.ruedesjoueurs.com/pronostics/can-2019-860771.html et http://www.pronostics.info/coupe-afrique-des-nations/.

En outre, cette finale qui s’annonce sensationnelle excite davantage les parieurs. Et déjà, en ligne, de nombreux sites à l’instar de sofoot.com proposent des paris dans ce sens.

Enfin, une chose demeure incontestable. Il y a assez d’effervescence autour de cette finale. Espérons que cela évolue à tous les niveaux et toujours dans un esprit de fair play.

INCLUSION NUMÉRIQUE : ORANGE FAIT UNE OFFRE AUX FRANÇAIS

Dans l’hexagone, l’exclusion numérique continue d’exister. Pourtant, la tendance continue de changer positivement grâce à plusieurs structures qui s’investissent pour booster l’inclusion numérique. Orange fait partie du lot de ces structures. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous éclaire davantage sur le sujet.

Orange en faveur de l’inclusion numérique

La France a sans doute une longueur d’avance sur d’autres pays en matière d’accès aux technologies informatique ou à internet. Cependant, elle n’échappe pas à l’exclusion numérique. Dans ce pays d’Europe, on peut dénombrer environ cinq millions de personnes vivant dans la précarité sociale et numérique. Néanmoins, ces dernières années, la France avance à grand pas en matière d’inclusion numérique. Et cela se confirme en constatant les initiatives lancées par le groupe Orange.

En effet, cet opérateur français vient de lancer une offre dédiée aux publics les plus démunis. Il s’agirait de proposer à ces derniers une offre la plus adaptée possible à leurs moyens financiers. Elle propose : des ordinateurs à 175 euros ; une offre à 19,90 euros par mois toutes options, sans engagement et sans frais de résiliation.

Ainsi, cette initiative viserait à rapprocher davantage les bénéficiaires du monde numérique. En clair, cela permettrait de réduire les inégalités numériques sur le territoire français. 

Enfin, il faut préciser que pour proposer cette offre, l’entreprise française a dû travailler pendant deux ans avec diverses associations.

La mobilisation d’autres acteurs…

Pour bon nombre de français, il y aurait des raisons de se réjouir en ce qui concerne l’inclusion numérique.

En fait, il faut reconnaitre qu’au pays d’Emmanuel Macron, de nombreuses structures font la promotion de l’inclusion numérique. Autrement dit, mis à part Orange, d’autres entreprises ou associations fournissent des efforts dans ce sens.

A priori, on pourra citer Emmaüs Connect qui a décidé de faire du numérique une chance POUR TOUS. Il y a également d’autres structures comme le CNNum ou le Réseau E2C France qui mènent des actions pour favoriser l’inclusion numérique.  

Espérons qu’avec les efforts ainsi consentit, les français arriveront à mettre fin à l’exclusion numérique d’ici quelques années. Arriver à cela reste un must surtout lorsqu’on réalise l’importance grandissant d’internet et la dématérialisation des services publics.

CAN 2019 : QUELQUES FAITS REGRETTABLES A SAVOIR…

La CAN 2019 tire progressivement vers la fin. Et cet évènement va certainement laisser de très bon souvenir. Seulement, à côté des bons moments, on notera également des faits peu réjouissant de cette CAN. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous offre une vue panoramique sur quelques faits regrettables.

Un mauvais résultat pour un grand entraineur

Durant cette CAN 2019, l’une des personnes qui pourrait se sentir vraiment malheureux reste l’entraineur français Hervé Renard.

En effet, il compte à son actif, deux Coupes d’Afrique des nations. Il a remporté la CAN 2012 avec la Zambie puis celle de 2015 avec la Côte d’Ivoire. Ainsi, il demeure le premier entraîneur à remporter deux Coupes d’Afrique avec deux sélections différentes.

Or, en 2019, avec l’équipe marocaine, il ne passe pas le niveau des huitièmes de finale. En plus, il voit son équipe mise en échec par une modeste équipe du Bénin.

Au final, cette piteuse élimination du Maroc aurait pousser Hervé Renard à prendre une décision peu réjouissante. Il a simplement déposer sa démission.

Une bagarre entre journalistes en demi-finale de la CAN 2019

Lors du Match opposant Sénégal et Tunisie, des hommes de presse ont également profiter pour se tirailler.

A priori, la tension sur le terrain a aussi régné dans les tribunes. En clair, une bagarre entre journalistes aurait éclaté dans la tribune de presse du Stade du 30 juin au Caire.

Aussi, des sources fiables soulignent des heurts qui auraient opposé journalistes sénégalais et tunisiens avant et pendant la rencontre.

Face à cette scène très rare, on reconnaitra que la CAN 2019 aura également laissé des traces mémorables peu honorables.  

Des cas de décès et de blessés après la qualification des Fennecs pour la finale

Durant la CAN 2019, l’Algérie semble au Top de ses performances. Et cela suscite naturellement de belle scène de liesse. Seulement, il arrive qu’en devenant fou de joie, on finisse par commettre des folies parfois mortelles.

En fait, des cas de décès auraient suivi la qualification de l’équipe algérienne pour la finale. Et selon les informations reçues, ces décès découleraient d’une collision entre une semi-remorque et une camionnette. Aussi, les 5 jeunes ainsi décédés auraient moins de 25 ans.   

Par ailleurs, hormis cet accident dans la ville de Sidi Abdelaziz, treize autres blessées se trouveraient dans un état grave.

En outre, la victoire des Fennecs pour la finale a également entrainé des incidents regrettables Marseille, Paris et Lyon.

Tout compte fait, on notera que la CAN 2019 restera marqué par des faits exceptionnels aussi bien positivement que négativement.

eSIM : CARTE SIM VIRTUELLE

Partout dans le monde, les téléphones fonctionnent avec des carte SIM. Cependant, la tendance a beaucoup changé et cela continue avec l’arrivée de l’eSIM. De quoi s’agit-il exactement ? En quoi cela représenterait-il un avantage ? CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous fait le point.

De la carte SIM à l’eSim

Au début de l’histoire de la téléphonie, les utilisateurs devaient se servir de carte SIM. Ensuite, dans le souci de réussir des économies de place dans les smartphones, les fabricants ont songé au mini Sim.

Aussi, en quelques années, cette quête de faire plus petit à pousser les concepteurs plus loin. Finalement, ils ont obtenu des Nano Sim en passant par les micro Sim.

Bref, toujours motivé à aller vers le plus petit format possible, des concepteurs présentent désormais une carte virtuelle baptisée eSIM.

Mieux connaitre l’eSim

Par eSim, il faut entendre Embedded SIM ou simplement Sim intégrée. A priori, il s’agirait d’une nouvelle technologie de carte Sim embarquée.

Autrement dit, les fabricants de smartphones l’intègrent directement à l’appareil lors de l’assemblage. Seulement, à ce jour, peu de smartphones demeurent compatibles à cette technologie.
Dans ce lot, on citera :

  • Pour Apple, iPhone Xs, iPhone Xs Max et iPhone Xr ;
  • Pour Google, Google Pixel 3, Pixel 3XL et Pixel 3A ;
  • Pour Nuu Mobile, Nuu Mobile X5.

Donc, il faut préciser que cette technologie n’a pas encore gagner le cœur de la majorité des fabricants.

Des avantages de la carte Sim virtuelle    

Selon des connaisseurs, l’eSim aurait des applications dédiées mais confèrerait davantage d’utilité.

En effet, grâce à cette Sim virtuelle, vos objets intelligents pourraient se connecter à internet même en l’absence de réseau Wi-Fi. Ainsi, il existe déjà certaines montres connectées qui ont intégré la technologie eSim. On citera en exemple les Samsung Gear à partir de la génération S2.

Aussi, les détenteurs de ce type de montre connecté peuvent passer des communications téléphoniques sans nécessairement prendre leur smartphone.

Par ailleurs, en terme de mobilité, l’eSim reste un must. En fait, l’utilisateur peut alors changer de smartphone, d’opérateur ou même de pays sans avoir à changer de carte SIM. Et surtout, cela permet au voyageur de rester facilement connecté même à l’étranger.

Enfin, notons que même si la France n’a pas encore dûment adopté cette technologie, cela ne va probablement pas tarder. D’une manière ou d’une autre, cette technologie est appelée à s’imposer. Aux Etats Unis et dans d’autres pays, l’eSim fait déjà parti des habitudes. A quand le tour de l’Afrique ?

FONDS AFRICA 50 : TIC ET INNOVATIONS A L’HONNEUR EN 2019

L’Afrique continue de réaliser des avancées en matière de Tic et Innovation. Cela se confirme une fois de plus grâce au Fonds Africa 50 de cette année. Découvrez quelques infos importantes relatives à cet évènement. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS nous en donne un petit briefing.

Le Fond Africa 50 en 2019 à Kigali

En matière de TIC et d’innovation, le Rwanda reste l’un des pays qui ne cesse de s’investir. Aussi, ce pays d’Afrique de l’Est a encore marqué l’actualité technologique en accueillant les assemblées générales du Fonds Africa 50.

En effet, ouvert le Mardi 9 juillet dernier, ces assemblées générales portent sur le thème des TIC et de l’innovation.

Par ailleurs, l’évènement a rassemblé des représentants des pays et entités membres du Fond ainsi que d’importantes personnalités des TIC. Au rang des autorités TIC présentes, on peut citer :

Enfin, il faut reconnaitre que le choix porté sur le Rwanda pour abriter cette rencontre institutionnelle n’a rien d’un hasard. On comprend mieux en réalisant que ce pays met les TIC au-devant de son modèle économique de croissance.  

L’importance des assemblées générales du Fond

A bien des égards, ces assemblées générales devraient permettre aux pays représentés de réfléchir pour agir ensemble. Et cela se fait en gardant comme objectif le développement des infrastructures nécessaire au développement des TIC en Afrique. Selon les principaux acteurs de ce Fond, il faut absolument combler le gap des infrastructures en Afrique.

En fait, ils veulent conjuguer des efforts visant à mettre en place des infrastructures qui boosteront les TIC et l’innovation. Autrement dit, ce Fonds panafricain a une perspective continentale et se concentre sur les infrastructures de développement. Ainsi, au Congo par exemple, le fond Africa 50 soutien un méga projet énergétique.

Aussi, il convient de rappeler que le fonds Africa 50, fort d’un capital de $ 871 millions reste essentiellement porté par 27 pays africains. Toutefois, il bénéficie également du soutien de la Banque Africaine de Développement et des Banques Centrales Africaines (BCEAO et Bank Al-Maghrib notamment).

En outre, ces 4e assemblées générales du fonds a permis d’accueillir un Etat de plus, le Zimbabwe. Ce dernier devient ainsi le 28e Etat membre du Fond Africa.

Bref, pour le Rwanda, le Fond Africa 50 reste engagé dans le projet Kigali Innovation City, un hub technologique.

GROS FICHIERS : DES SOLUTIONS ACCESSIBLES POUR ENVOYER VIA INTERNET


Il arrive souvent de vouloir envoyer des fichiers de grande taille par mail ou via internet. Seulement, dans bien des cas, les portails web que nous utilisons généralement posent des limites à cela. Alors, que faire lorsque vous devez envoyer des vidéos, images ou documents d’une grosse taille ? CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne quelques outils qui vous permettront sûrement de régler le problème.

TransferNow

Pour vos envoies de fichiers volumineux, lorsque vous recherchez une plateforme sécurisée vous pouvez essayer TransferNow.

A priori, cet outil vous permet de partager des fichiers lourds avec au moins une vingtaine de destinataires.

Aussi, vous avez la possibilité de choisir entre l’option gratuite sans inscription et celle payante qui requiert une souscription. Dans le 1er cas, vous pourrez envoyer jusqu’à 4 Go de fichiers. Par contre, lorsque vous optez pour une souscription, vous obtenez la possibilité d’envoyer des fichiers allant jusqu’à 20 Go.

Bref, TransferNow reste une très belle solution pour envoyer de fichiers lourds. Pour plus de détail, il suffit de visiter l’adresse suivante : https://www.transfernow.net/.

Filemail, un poids lourd du transfert des gros fichiers

Voici un outil de transfert qui comblerait tout utilisateur en quête de transfert rapide, facile et sécurisé.

En effet, Filemail permet de transférer jusqu’à 50 Go en mode gratuit. Aussi, il suffit de payer un abonnement pour pouvoir envoyer n’importe quelle taille de fichier en illimité.

Par ailleurs, cette plateforme s’applique bien à Outlook. Ainsi, Filemail Outlook Addin permettrait de d’envoyer de gros fichiers directement à partir de Outlook.

Enfin, il faut préciser que l’intégration du service dans un site web personnalisé reste également possible.

Framadrop

Dans bien des cas, les outils de transferts de fichiers volumineux en ligne n’offrent pas un grand délai de conservation. Cependant, Framadrop propose à l’utilisateur, un délai d’expiration personnalisable (24 h, 7 jours, 30 jours ou 60 jours).

En plus, lorsqu’il s’agit de partager des fichiers en toute confidentialité, Framadrop demeure une belle référence. Grâce au chiffrement des données, même l’hébergeur ne peut découvrir le contenu de vos fichiers.

Tout compte fait, on s’accordera à reconnaitre que la majorité des outils de transferts de gros fichiers implique des liens de téléchargement. Aussi, il existe également d’autres alternatives pour envoyer des fichiers de grands volumes. On citera par exemple Dropbox, WeTransfer, Sendbox ou pCloud. Faites votre choix !



MAJOREL : ENGAGÉS POUR L’EMPLOI VIA LE E-COMMERCE AU TOGO ET AILLEURS

Majorel, une nouvelle plateforme d’activités e-commerce ouvre ses portes au Togo et ce, avec le soutien du gouvernement. Alors que le pays lutte pour réduire le chômage, cela pourrait porter un coup de pouce à l’emploi ainsi qu’au développement numérique. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne quelques précisions sur cette belle initiative.

Majorel, inauguré avec la bénédiction de Président

Le Lundi dernier, 8 juillet 2019, le Président togolais a présidé la cérémonie d’inauguration d’un centre de contact baptisé Majorel.

Aussi, l’évènement a eu lieu à Adewi (Lomé) en présence de plusieurs personnalités importantes comme :

  • Thomas Mackenbrock, Directeur Général du Groupe Majorel ;
  • Moulay Mhamed Elalamy, PDG du Groupe Saham ;
  • Ghita Lahlou, Administratrice de Majorel.

Bref, en marquant sa présence, le Chef de l’Etat aurait ainsi accordé sa bénédiction aux activités de cette grande entreprise au Togo.

Un site d’e-commerce assez prometteur

Majorel n’a peut-être encore la cote auprès des togolais mais cela ne tardera pas.

En effet, la naissance de cette structure découle d’une joint-venture entre deux grands groupes, l’Allemand Bertelsmann et le Marocain Saham. Ensemble, ces deux entreprises s’unissent et s’imposent comme leader dans le domaine de la gestion de l’expérience client en Afrique.

Ainsi, au Togo, Majorel assurera diverses prestations de relations clients en développant particulièrement l’e-commerce. On citera donc la télévente, l’assistance commerciale, l’assistance technique, la gestion des campagnes de marketing et la gestion du back-office.

Par ailleurs, la ministre Cina Lawson trouve que cette nouvelle structure au Togo pourrait se présenter comme une aubaine. Selon cette grande dame, cette initiative s’inscrit bien dans l’exécution du Plan National de Développement (PND).

Enfin, retenons qu’au Togo, le centre Majorel reste le premier du genre spécialement dédié au e-commerce.

De grandes et nobles visions…  

Pour bon nombre, le Togo reste simplement une étape de l’expansion africaine du groupe Majorel. Pourtant, les dirigeants de la structure ne le voient pas de cet œil.

En fait, l’implantation togolaise s’inscrit dans la ligne droite des initiatives du groupe visant à accompagner la révolution digitale africaine.

Aussi, il faut préciser qu’avant le Togo, cette structure a déjà marqué de belles empreintes dans d’autres pays d’Afrique. Il s’agit entre autre du Maroc, du Sénégal et de la Côte-d’Ivoire.

Ainsi, en terme d’emploi, Majorel au Togo compte déjà plus de 150 employés et vise 500 téléopérateurs d’ici à 2021.

En outre, l’entreprise compte également s’investir dûment dans le social. Et dans cette optique, elle promet soutenir l’orphelinat SOS Village d’enfants (Lomé) tout au long de la prochaine année scolaire.

Tout compte fait, cette entreprise va sans doute considérablement profiter au Togo et aux togolais de différentes manières.

SIGNATURE D’EMAILS : TOP 3 DES OUTILS RECOMMANDABLES

A bien des égards, une signature d’emails en HTML apporte plus de valeur à nos courriers électroniques. Pourtant, bon nombre de personnes ne s’en servent pas. Et cela pourrait se justifier par la méconnaissance des outils nécessaires pour le faire. Donc, CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous propose trois générateurs intéressants et gratuits pour personnaliser votre signature d’email.

Signature Maker

Pour faire votre signature d’emails de façon particulièrement facile, vous pouvez utiliser le Signature Maker. A priori, pour créer votre signature personnalisée, vous n’avez même pas besoin de faire une quelconque inscription.

Aussi, l’encart proposé reste à la fois épuré, professionnel et adaptable à tous les secteurs d’activité. Donc, vous pourrez optimiser la personnalisation de votre signature en y intégrant une photo ou un logo.  

Seul hic ! Cet outil ne présente qu’un seul type de design.

Au final, on retient que le Signature Maker permet également d’intégrer vos profils de réseaux sociaux à votre signature html.

Boost My Mail

Il se peut que vous veuillez accéder à une large variété de signature html. Boost My Mail reste l’un des générateurs qui pourraient vous combler dûment.

En fait, il s’agit d’un éditeur en ligne, compatible avec les messageries Outlook et Gmail. Et pour l’utiliser, il faut seulement deux principales étapes :

  • Choisir le modèle de signature qui vous convient ;
  • Personnaliser votre modèle avec éventuellement logo, nom, prénom, fonction, numéro de téléphone, site internet ou réseaux sociaux, etc.

En outre, vous pouvez également renforcer l’image de votre marque en modifiant la couleur dominante.

Pour finir, notez qu’avec cet outil vous avez la possibilité d’ajouter un bandeau publicitaire à votre signature d’emails. En plus, vous pourrez en suivre les performances via des statistiques.

Le générateur de signature d’emails d’Hubspot

Voici un générateur de signature d’emails qu’on peut compter parmi les stars du genre. Il vous offre des signatures qui allient l’élégance et la simplicité à la modernité.

Aussi, en plus de permettre d’afficher toutes vos informations importantes, ce générateur vous propose une série de badges de certification. En affichant cela dans votre signature, vous valoriser systématiquement votre expertise.

Par ailleurs, avec cet outil vous avez la possibilité de créer un call-to-action. Cela permettrait d’inciter au téléchargement de votre dernier livre blanc, l’inscription à votre newsletter, la participation à votre webinar

Enfin, retenez que cette liste de générateurs pour personnaliser votre signature d’email en HTML n’est pas exhaustive. Vous avez la possibilité de tester d’autres comme ZippySig, WiseStamp, Assistance Email ou MySignature.

MASSAGE A LA TECHNOLOGIE : DES NOUVEAUTÉS A EXPÉRIMENTER

Les technologies ont un impact considérable sur l’évolution des habitudes dans le secteur du bien-être. Et le domaine du massage n’est pas du reste. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous livre quelques précisions sur les principales révolutions du secteur par la technologie.

Salon de massage et réalité virtuelle

La réalité virtuelle gagne du terrain dans de nombreux domaines du bien-être y compris le massage.  

Ainsi, à Los Angeles, un salon de massage baptisé Esqapes Immersive Relaxation Center implique la réalité virtuelle à ses services. Ce salon hors du commun propose donc de la relaxation 2.0 depuis le 5 juillet dernier.

A priori, les clients de ce salon vivront une expérience exceptionnelle. Ils pourront passer de bons moments de détente à l’autre bout du monde sans bouger de leur ville. Autrement dit, se faire masser via réalité visuelle vous amène à voyager sans bouger.

Bref, avec cette technologie, on pourra s’évader aux Caraïbes ou dans un lieu de notre choix pour un massage 2.0.

Fauteuil technologique pour se faire masser à la maison

Depuis plusieurs années, le marché technologique propose des fauteuils et sièges conçus pour masser le corps. Alors que la tendance reste peu connue en Afrique, les pays asiatiques, américains et européens en ont fait l’expérience.

Aussi, le fabricant coréen BodyFriend se positionne en leader sur ce marché. Il propose des modèles de fauteuil alliant concept innovant et design de luxe. Récemment, il s’associe avec la marque Lamborghini pour offrir un fauteuil de massage intelligent unique en son genre. En fait, ce bijou technologique dispose d’une intelligence artificielle qui propose un service personnalisé. En clair, vous pourrez vous faire masser en fonction de vos paramètres personnels : stress, poids et masse corporelle.

Par ailleurs, il faut noter que ces fauteuils spéciaux restent équipés de capteurs. Cela permet d’enregistrer votre rythme cardiaque en vue de personnaliser le massage en régulant son intensité.

Outre les fauteuils ou sièges intelligents, la technologie offre une grande variété de gadgets technologiques pour le massage. Il existe également une autre technologie de massage par l’eau baptisée Hydromassage Lounge.

Au final, on retiendra que la technologie va sans doute continuer d’influencer le massage en vue d’offrir toujours mieux.

GUERRE COMMERCIALE : CHINE ET USA AUX FRONTS, LA TECH VA EN SOUFFRIR

Depuis plusieurs semaines, des informations soulignent d’éventuelles négociations entre Donald Trump et le Président chinois malgré leur guerre commerciale. Pourtant, au niveau des entreprises technologiques, la situation ne semble pas s’améliorer. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous donne quelques détails qui justifient cela.

Guerre commerciale en Tech et tensions grandissantes

Depuis le mois de Mai 2019, le Président Trump met l’accent sur les prises de positions portés contre la Chine. Et HUAWEI reste l’une des entreprises chinoises qui aurait considérablement payé les frais.  

En fait, il s’agirait d’une guerre commerciale qui oppose les deux géants.

Aussi, cette guerre commerciale a évolué jusque sur les fronts douaniers. Ainsi, les Etats-Unis ont augmenté les taxes douanières des produits en provenance de Chine. Ces droits de douane ont donc subi une majoration de 25%. Et face à cette situation, la chine parle de terrorisme économique.

En outre, le gouvernement Chinois a également réagi. Elle a imposé de nouvelles surtaxes douanières sur plus de 5.000 produits américains arrivant en Chine.

Au final, les tensions s’intensifient de chaque côté. Et de toute évidence, cela affecte considérablement les relations économiques et technologiques des deux pays.

Vers des projets de délocalisation d’entreprises tech

Au fil des semaines, cette guerre commerciale entre les Etats Unis et la Chine risque d’affecter l’univers technologique.

En effet, les majorations de taxes douanières portent essentiellement sur des modems et routeurs Internet, circuits imprimés, aspirateurs et luminaires.

Aussi, cette guerre pourrait imposer un exode massif à bien d’entreprises américaines installées en Chine. A priori, certaines d’entre-elle songeraient déjà à faire leur valise pour installer leurs productions ailleurs.

Dans ce lot figurent de grands groupes comme Google, Amazon, Microsoft, Dell et HP. En plus, comme les taxations portent sur tous les produits électroniques assemblés en Chine, cela affecte aussi d’autres entreprises non-américaines.

Donc, des groupes comme Sony, Nintendo, Asus ou Lenovo songe déjà à trouver des horizons plus paisibles.

Enfin, le gouvernement chinois a récemment lancé, le plan « Made In China 2025 ». Ce plan viserait à faire de la Chine une puissance des nouvelles technologies. Est-ce que cela permettrait de décanter la situation ? L’avenir nous le dira.