CAN 2019 : QUELQUES FAITS REGRETTABLES A SAVOIR…

La CAN 2019 tire progressivement vers la fin. Et cet évènement va certainement laisser de très bon souvenir. Seulement, à côté des bons moments, on notera également des faits peu réjouissant de cette CAN. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS vous offre une vue panoramique sur quelques faits regrettables.

Un mauvais résultat pour un grand entraineur

Durant cette CAN 2019, l’une des personnes qui pourrait se sentir vraiment malheureux reste l’entraineur français Hervé Renard.

En effet, il compte à son actif, deux Coupes d’Afrique des nations. Il a remporté la CAN 2012 avec la Zambie puis celle de 2015 avec la Côte d’Ivoire. Ainsi, il demeure le premier entraîneur à remporter deux Coupes d’Afrique avec deux sélections différentes.

Or, en 2019, avec l’équipe marocaine, il ne passe pas le niveau des huitièmes de finale. En plus, il voit son équipe mise en échec par une modeste équipe du Bénin.

Au final, cette piteuse élimination du Maroc aurait pousser Hervé Renard à prendre une décision peu réjouissante. Il a simplement déposer sa démission.

Une bagarre entre journalistes en demi-finale de la CAN 2019

Lors du Match opposant Sénégal et Tunisie, des hommes de presse ont également profiter pour se tirailler.

A priori, la tension sur le terrain a aussi régné dans click here les tribunes. En clair, une bagarre entre journalistes aurait éclaté dans la tribune de presse du Stade du 30 juin au Caire.

Aussi, des sources fiables soulignent des heurts qui auraient opposé journalistes sénégalais et tunisiens avant et pendant la rencontre.

Face à cette scène très rare, on reconnaitra que la CAN 2019 aura également laissé des traces mémorables peu honorables.  

Des cas de décès et de blessés après la qualification des Fennecs pour la finale

Durant la CAN 2019, l’Algérie semble au Top de ses performances. Et cela suscite naturellement de belle scène de liesse. Seulement, il arrive qu’en devenant fou de joie, on finisse par commettre des folies parfois mortelles.

En fait, des cas de décès auraient suivi la qualification de l’équipe algérienne pour la finale. Et selon les informations reçues, ces décès découleraient d’une collision entre une semi-remorque et une camionnette. Aussi, les 5 jeunes ainsi décédés auraient moins de 25 ans.   

Par ailleurs, hormis cet accident dans la ville de Sidi Abdelaziz, treize autres blessées se trouveraient dans un état grave.

En outre, la victoire des Fennecs pour la finale a également entrainé des incidents regrettables Marseille, Paris et Lyon.

Tout compte fait, on notera que la CAN 2019 restera marqué par des faits exceptionnels aussi bien positivement que négativement.