BAD : UN PROGRAMME OUVERT AUX LEADERS AFRICAINS EN INFORMATIQUE

La BAD lance un appel à candidature ouvert aux experts informatiques africains. En fait, c’est un programme de sélection qui pourrait avoir une grande portée sur le développement du continent noir.

 

Un appel à candidature pour les cracs africains en informatique

L’Institut africain de développement de la Banque africaine de développement (BAD) a lancé un programme africain des leaders en informatique.

En fait, ce programme découle du programme de partage des connaissances (KSP) de la coopération économique Corée-Afrique (KOAFEC).

Ainsi, les professionnels africains qui seront sélectionnés pour ce programme bénéficieront d’études supérieur en Corée pendant 2 ans. Et durant cette période, ils suivront des cours axés sur les technologies de l’information et les stratégies commerciales sud coréennes.

En clair, ils seront outillés aux dernières techniques et connaissances dans le domaine informatique. Et une fois leur période d’étude bouclées, ces professionnels aguerris retourneront dans leur pays d’origine. Ensuite, ils devront appliquer et diffuser les connaissances et compétences nouvellement acquises pour améliorer le développement de leur pays.

Pour finir, il faut retenir que cet appel à candidature s’adresse essentiellement aux employés travaillant dans le secteur des TIC. Et ce, click here qu’ils soient dans les secteurs public ou privé. Le plus important est que le candidat soit issue d’un des pays membres de la BAD.

Objectifs visés et critères de sélection

Ce programme lancé à l’intention des africains leaders en informatique vise des objectifs multiples.

A priori, cela permettra de créer sur le continent noire une masse considérable de professionnels hautement qualifiés en TIC. En plus, cela favoriserait la mise en réseau avec des entreprises coréennes du secteur de l’informatique.

Par ailleurs, pour postuler, le candidat devra remplir les critères suivants :

  • Détenir un baccalauréat certifié dans un domaine lié à l’informatique ;
  • Avoir un certificat de compétence en anglais de moins de deux ans. Il peut s’agir du TOEFL (iBT 83, PBT 560, CBT 220), IELTS 6.5, TEPS 599, TOEIC 720 ou supérieur ;
  • Être un fonctionnaire, employé d’institutions publiques ou chercheur de haut niveau travaillant dans les domaines informatiques.

Enfin, précisons que les candidats issus d’entreprises privées ne pourront pas intégrés le programme. Et pour postuler, il suffit d’aller sur : https://apply.kaist.ac.kr/intergradapply.  Aussi, il faudra se manifester avant le 9 avril 2019 à 17h (heure de Séoul).