TOP 3 DES FORMES D’ATTAQUES INFORMATIQUES EN 2019

Au fil des années, les attaques informatiques prennent plus d’ampleur et les formes d’attaques se multiplient. CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS propose ici une liste des types d’attaques qui font vraiment fureur en 2019.

 

Le ransomware

Encore appelée rançongiciel ou logiciel d’extorsion, il s’agit d’un logiciel malveillant qui prend en otage des données personnelles. Et pour les pirates se livrant à cette activité, l’objectif reste d’obtenir une rançon en échange des données volées.

Aussi, le monde a déjà connu d’importants cas d’attaques informatiques liées aux ransomwares. Parmi les cas populaires, on pourra citer Petya/NotPetya, GoldenEye, Karmen et WannaCry.

Bref, en 2019, les attaques par maliciels de rançonnage demeurent encore d’actualité mais avec une fréquence en baisse.

 

Le cryptojacking

Parmi les méthodes de cyberattaques, le cryptojacking occupe une place particulière en raison de son caractère furtif. En fait, pour les attaquants, il suffit d’installer furtivement un programme malveillant sur un appareil pour miner des monnaies cryptographiques.

Aussi, le cryptojacking présente essentiellement une faible barrière à l’entrée et des frais généraux minimes.

En outre, le développement des monnaies cryptographiques (bitcoin, Monero…) a également dopé la fréquence de ce type d’attaques informatiques. Cependant, cette tendance a faibli avec la chute des rendements liés aux monnaies cryptographiques.

Au final, on retiendra que cette forme de click here hacking n’occasionne pas explicitement un vol de données ou d’extorsion d’argent. Pourtant, cela ne le rend pas moins dangereux.

 

Le Formjacking

En 2019, bon nombre d’utilisateurs d’e-commerce découvrent une nouvelle forme d’attaque informatique baptisée Formjacking. Cette forme d’attaque s’assimile à une sorte d’arnaque au distributeur de billets mais en mode virtuelle. Dans ce cas, les attaquants insèrent du code malveillant dans les formulaires des sites web. Et cela leur permet de voler des informations importantes relatives aux cartes de crédit des acheteurs. Ainsi, chaque mois, des milliers de sites web restent sujettes au formjacking. Et, sans nul doute, cette forme d’attaque demeure actuellement une activité très lucrative.

Aussi, il convient de préciser qu’en 2019, plusieurs autres formes d’attaques informatiques gagnent du terrain. Il s’agit notamment de la quête aux failles du Cloud et des attaques contre la chaîne logistique. Dans ce dernier cas, les cybercriminels visent les développeurs et les fournisseurs de logiciels dans l’espoir de pouvoir distribuer plus largement les logiciels malveillants.

Enfin, il demeure évident que ces différentes formes d’attaques informatiques constituent une réelle menace pour utilisateurs et entreprises en 2019. Par contre, pour les acteurs malveillants de la toile, tout ceci reste des moyens de s’enrichir en se cachant derrière un écran.