AFRICA NETPRENEUR PRIZE: LA FONDATION JACK MA SOUTIENT L’ENTREPRENEURIAT NUMÉRIQUE AFRICAIN

Depuis quelques années, comme bien de grands acteurs technologiques, Jack Ma réalise le gros potentiel de l’Afrique. Aussi, il a lancé l’Africa Netpreneur Prize en vue de susciter davantage d’engouement de la part des entrepreneurs africains.

 

La fondation Jack Ma lance un concours numérique en faveur de l’entrepreneuriat africain

Pour bon nombre de jeunes entrepreneurs numériques du continent noire, l’Africa Netpreneur Prize reste un concours comme bien d’autres.

Cependant, Jack Ma et les membres de sa fondation espèrent ainsi lancer une initiative en faveur des jeunes entrepreneurs. A priori, ce concours devra permettre d’identifier et de mettre en lumière les meilleurs entrepreneurs africains.

En effet, le fondateur d’Alibaba reste convaincu que connaitre l’histoire des héros africains du numérique pourrait inspirer considérablement le continent. Et donc, sur 10 ans, il compte investir 10 millions de dollars US en faveur de l’entrepreneuriat digital en Afrique. Autrement dit, chaque année, les dix finalistes de l’Africa Netpreneur Prize se partageront 1 millions de dollars US.

Ainsi, il demeure évident que pour ces entrepreneurs héros du numérique, la somme remportée constituera une gracieuse subvention.

Enfin, annuellement, cet évènement permettra de faire éclore 10 entrepreneurs talentueux. Et au bout de click here la 10e année, Jack Ma aurait fait éclore sur le continent noir, 100 tech entrepreneurs excellent.

 

Le prix Africa Netpreneur 2018 et 2019

Cette initiative de la Fondation Jack Ma a débuté en 2018 et va probablement se répéter pendant encore quelques années. Aussi, en 2019 comme l’année précédente, ce concours va permettre de détecter les dix meilleurs entrepreneurs numériques d’Afrique.

A priori, il reste ouvert aux entrepreneurs de tous âges, sexes et secteurs en provenance d’un des 54 pays africains.

Par ailleurs, pour s’inscrire, il faut se rendre sur le site www.netpreneur.africa. Les entrepreneurs togolais comme ceux des autres pays africains ont jusqu’au 30 juin 2019 pour se manifester.

En outre, il faut également noter que lors du Salon VivaTech du 16 au 18 mai 2019, Jack Ma a fait de belle déclarations. L’une d’entre elle souligne le fait que selon lui, la technologie peut être une chance pour l’Afrique.

Finalement, on découvre que cette initiative de la Fondation Jack Ma ne compte pas simplement soutenir l’entrepreneuriat africain par quelques financements. Bien au-delà de cela, l’objectif visé reste surtout d’inspirer la prochaine génération d’entrepreneurs africains dans tous les secteurs.