5 outils gratuits pour détruire définitivement (et donc sereinement) des documents sur votre ordinateur

Mots de passe, informations personnelles, documents secrets, documents financiers… ; quand on y pense de nombreuses données ne doivent en aucun cas tomber dans de mauvaises mains. Et quand il s’agit de supprimer des documents sensibles, autant s’assurer que personne ne pourra les ressusciter.

Car vous l’ignorez peut-être mais le fait de ‘supprimer’ un fichier n’efface pas littéralement les données des votre disque dur. L’OS rend simplement disponible et réinscriptible l’espace de stockage qui contenait les données. En clair, tant qu’un nouveau fichier ne prend pas la place des données supprimées, elles sont toujours là, physiquement. Et sont donc récupérables par quiconque est équipé d’un outil tel que Recuva ou AnyReader; etc…. Comment s’assurer donc que les données sont bien détruites ?

Plusieurs systèmes de suppression de données sont disponibles dans cette sélection d’outils. Cela va jusqu’à la méthode Aggressive Gutmann (on écrit 70 fois sur les données à effacer). Attention, ces outils sont puissants, efficaces, et irréversibles. Ils sont à la fois simples à utiliser. Il est donc important de les manier en toute connaissance de cause.

Context-Shredder, le bundle

Context-Shredder est un bundle pour Windows qui contient trois outils : Context Shredder, Erase-Wizard, et Portable -[Context-Shredder]. Il vous permet de détruire les fichiers sensibles, en utilisant des variantes de la célèbre méthode de Peter Gutmann.

Créée par Peter Gutmann et Colin Plumb, cette méthode écrit une série de 35 motifs sur la région à effacer. C’est cette même méthode que l’on retrouve sur entre autre sur DBAN, Eraser ou encore Active@ Kill Disk – Hard Drive Eraser. Ce n’est pas la seule méthode et elle n’est pas magique : “Certaines personnes ont traité plus la technique d’écrasement à 35 passages (…) comme une sorte d’incantation vaudou pour bannir les mauvais esprits que le résultat d’une analyse technique de l’encodage des lecteurs” mentionne Peter Gutmann. Mais elle marche. En fait, 35 passages ne sont pas véritablement nécessaires pour obtenir une efficacité complète.

A noter que l’outil supprime également les fichiers temporaires des navigateurs web. Le framework Micosoft .Net 4.0 est nécessaire pour faire tourner l’application. Attention : vous devez avoir les droits administrateur sur votre machine pour que ces outils fonctionnent correctement.

Eraser, l’ancêtre bien aimé

Eraser est une outil de sécurité pour Windows qui permet “d’effacer complètement les données sensibles de votre disque dur” et ce click here en écrivant de multiples fois sur ces données. Eraser fonctionne avec Windows XP (with Service Pack 3), Windows Server 2003 (with Service Pack 2), Windows Vista, Windows Server 2008, Windows 7,8 ,10 et Windows Server 2012.

Eraser est un logiciel open source, et gratuit. C’est l’un des plus anciens et des plus plébiscités de sa catégorie.

Darik’s Boot and Nuke, le certificat payant

DBAN est open source et gratuit pour une utilisation personnelle, mais l’éditeur ne fournit alors pas de certificat d’effacement (Certification of Erasure). Pour un coût moyen, le certificat est disponible.

DBAN “efface automatiquement le contenu de n’importe quel disque dur” assure l’éditeur. “Cette méthode empêche les vols d’identité avant le recyclage des ordinateurs. DBAN est également une solution utilisée habituellement pour retirer les virus et les spyware des installations Microsoft Windows”.

Les utilisateurs de DBAN doivent toutefois être conscients de quelques limitations, comme l’impossibilité d’utiliser l’outil avec des disques durs SSD (l’éditeur propose un produit payant nommé Blancco 5 pour ce faire). Les systèmes RAID ne sont également pas pris en charge.

WipeFile, des standards de renom

WipeFile efface les fichiers et les dossiers “de manière sécurisée et rapide” assure son éditeur. Le logiciel comprend 14 méthodes d’effacement, dont deux standards de utilisés par l’US Navy, celui du ministère américain de la défense, de l’US Airforce et de l’Otan.

WipeFile est une application portable, c’est à dire qu’elle peut fonctionner à partir d’une clé USB. Une fonctionnalité permet d’utiliser des masques de fichier pour effacer des fichiers dans un dossier particulier qui rassemble divers critères. La version WipeFile 2.4 fonctionne sur Windows XP, Vista (32 bit et 64 bit), 7 (32 bit et 64 bit), Windows 8 et Windows Server. Ce logiciel est un freeware.

Active@ KillDisk, pour Windows et Linux

Active@ KillDisk permet de détruire toutes les données sur les disques durs. Impossible de les récupérer ensuite, alors attention !

L’outil fonctionne sur Windows et Linux et propose plus de 20 standards d’effacement. Il permet d’effacer les données de plusieurs disques en même temps, et ce sur des formats Apple HFS+ et exFAT. A noter que le certificat d’effacement peut être sauvegarder sur PDF.

Article de CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS

CAFE INFORMATIQUE & TELECOMMUNICATIONS, L’INTERNET EST NOTRE MÉTIER